Quantcast i24NEWS - Canada: le Sénat vote le texte de loi sur la légalisation du cannabis

Canada: le Sénat vote le texte de loi sur la légalisation du cannabis

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau répond aux questions de journalistes de l'AFP à Ottawa, le 9 mai 2018.
Lars Hagberg (AFP)

Les sénateurs canadiens ont adopté jeudi le texte de loi sur la légalisation du cannabis à des fins récréatives, avec 52 voix pour, 30 contre et une abstention.

Le texte de loi, qui a été amendé par les sénateurs, va revenir pour un nouvel examen à la chambre des députés, dominée par les libéraux du Premier ministre Justin Trudeau.

Juste après le vote jeudi soir, la ministre de la Justice Jody Wilson-Raybould s'est félicitée de l'adoption par les sénateurs au terme d'une longue bataille de procédure.

Le vote "créera un marché strictement règlementé pour le cannabis, afin de le garder hors de la portée des jeunes et priver les criminels d'en pouvoir profiter", a-t-elle indiqué.

Les députés ont déjà voté sur une première mouture du texte, mais en raison des nombreux amendements au Sénat, le texte est renvoyé à la Chambre des communes pour un nouveau débat.

Quand les députés et sénateurs seront d'accord sur un même texte, alors la légalisation du cannabis récréatif pourra entrer en vigueur, une fois que le sceau royal sera apposé.

Cette nouvelle navette au Parlement pourrait prendre plusieurs semaines en raison de la suspension des travaux législatifs dans deux semaines.

Les parlementaires reviendront ensuite siéger à la mi-septembre et la légalisation pourrait alors être effective avant la fin de l'année.

Justin Trudeau avait fait de la légalisation de cette drogue douce une promesse de campagne en 2015 et le texte de loi avait été déposé il y a un an.

Commentaires

(6)

Cela endormira un peu plus les Canadiens et ne verront pas l’incapacité de Trudeau à bien gérer le pays..

Il ne s'agit pas de se mêler de justice. C'est faisable dans le cadre de la législation

C'est quoi son poste A Justin ?

Legalized

C’est la France qui suivra dans quelques années comme il on suivit les américains quand il ont interdit le cannabis au profit de l’alcool

il faut distribuer gratuitement à vous savez qui, après la prière de vous savez quand.

8Article précédentL'Argentine annonce un accord avec le FMI pour un prêt de 50 milliards USD
8Article suivantUSA: nouvelle inculpation pour l'ex-chef de campagne de Trump