Quantcast i24NEWS - USA: nouvelle inculpation pour l'ex-chef de campagne de Trump

USA: nouvelle inculpation pour l'ex-chef de campagne de Trump

A motion submitted by Special Counsel Robert Mueller said that Paul Manafort had contacted witnesses by phone and encrypted messaging for the purpose of securing "materially false testimony"
MARK WILSON (GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP)

L'ex-chef de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, qui attend son procès pour blanchiment, fraude fiscale et bancaire et lobbying illégal, dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence de la Russie dans la présidentielle américaine, a été également inculpé vendredi d'entrave à la justice.

Avec lui est poursuivi un de ses anciens proches collaborateurs, un Russe nommé Konstantin Kilimnik, précise l'acte de mise en accusation signé par le procureur spécial Robert Mueller.

Les deux hommes sont accusés de tentatives de subornation de deux témoins dans cette enquête s'intéressant aux activités passées des acteurs de l'élection de 2016.

Des faits présumés qui ont conduit M. Mueller à demander la révocation de la liberté conditionnelle de M. Manafort, ou au moins le durcissement de son contrôle judiciaire. Une audience devant un juge est prévue la semaine prochaine sur cette question.

CHIP SOMODEVILLA (GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP)

Selon l'accusation, MM. Manafort, Kilimnik et d'autres ont mené une campagne de lobbying en faveur du gouvernement de l'ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch, soutenu par Moscou. Cette opération a inclus le versement de plus de deux millions d'euros à d'anciens hauts responsables européens.

Paul Manafort dément les charges qui le visent. Il doit être jugé lors de deux procès distincts, en juillet et en septembre.

L'enquête sur l'ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine est entrée dans sa deuxième année et continue de peser sur la présidence de Donald Trump, qui dénonce régulièrement une "chasse aux sorcières".

Commentaires

(1)

Ecrire un commentaire sur les égarements d'Obama durant la période pré-électorale contre TRUMP est si insupportable que ma réaction a été supprimée... i24News a pourtant été pratiquement le seul média à écrire un article sur le "Spaygate" dénoncé par Giuliani... Alors, c'est quoi le problème, M. Modérateur ??????????????????

8Article précédentCanada: le Sénat vote le texte de loi sur la légalisation du cannabis
8Article suivant"Les Palestiniens méritent tellement mieux que Saeb Erekat" (J. Greenblatt)