Quantcast i24NEWS - Le Canada va hâter la ratification du partenariat transpacifique pour contrer Trump

Le Canada va hâter la ratification du partenariat transpacifique pour contrer Trump

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau le 10 mai 2018 lors d'un entretien avec l'AFP à Ottawa
Lars Hagberg (AFP/Archives)

Le Canada va accélérer la ratification de l'accord de libre-échange transpacifique (TPP), qui le lie à 10 pays des deux rives de l'océan Pacifique, afin d'atténuer les effets du conflit commercial avec les États-Unis, a indiqué lundi le ministre du Commerce international.

L'entrée en vigueur de cet accord, signé en mars sans les États-Unis, "est une priorité absolue" pour le gouvernement de Justin Trudeau qui veut en hâter l'adoption par le Parlement, a déclaré François-Philippe Champagne devant la Chambre des communes.

Le TPP doit entrer en vigueur 60 jours après sa ratification par au moins six des 11 pays signataires (l'Australie, Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam).

Face au repli protectionniste des Etats-Unis, voulu par le président Donald Trump, Ottawa compte sur "ce bon accord qui va ouvrir des marchés" aux entreprises canadiennes, a noté M. Champagne.

SAUL LOEB (AFP)

M. Trump a confirmé à nouveau ce week-end l'imposition de taxes douanières sur l'acier et l'aluminium canadiens et menacé de s'attaquer au secteur automobile, ce qui marquerait une réelle escalade.

Samedi, le président américain a brusquement retiré son soutien au communiqué final du sommet de deux jours à La Malbaie (Québec, est du Canada), malgré le compromis qui avait été forgé de haute lutte sur les questions commerciales.

Sa délégation et lui-même avaient pourtant donné leur aval à ce document en 28 points péniblement négocié par le "Groupe des sept" (Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Japon).

Donald Trump a justifié ce camouflet infligé aux vieux alliés des Etats-Unis par des propos de Justin Trudeau, l'hôte du sommet, lors de sa conférence de presse de clôture.

Commentaires

(1)

Encore une dépêche malmenée par l'AFP dont on se demande où elle va arrêter ses interprétations qui relèvent plus du fantasme que du réel.....

8Article précédent"Les Palestiniens méritent tellement mieux que Saeb Erekat" (J. Greenblatt)
8Article suivantLe Canada va hâter la ratification du partenariat transpacifique pour contrer Trump