Quantcast i24NEWS - USA: "AIPAC paie" les républicains pour être pro-israéliens, selon une démocrate

USA: "AIPAC paie" les républicains pour être pro-israéliens, selon une démocrate

US Representative Ilhan Omar dressed in white in tribute to the women's suffrage movement, arrives for the State of the Union address at the US Capitol in Washington, DC, on February 5, 2019
SAUL LOEB (AFP)

La démocrate américaine Ilhan Omar a déclenché dimanche critiques et accusations d'antisémitisme en suggérant que le plaidoyer républicain en faveur d'Israël était une question d'argent.

"It's all about the Benjamins baby" (Tout est lié à Benjamin), a tweeté la représentante démocrate du Minnesota, une expression américaine faisant allusion à Benjamin Franklin dont le portrait figure sur les billets de 100 dollars.

"J'aimerais savoir qui paie les politiciens américains pour être pro-israéliens, selon Ilhan Omar", a réagi Batya Ungar-Sargon, journaliste au magazine New yorkais Forward.

“AIPAC!” (American Israel Public Affairs Committee), a répondu la démocrate, évoquant le lobby américain pro-israélien.

Le Comité des Juifs américains (AJC) a également critiqué Mme Omar, affirmant qu'elle devait s'excuser.

"Suggérer qu'une organisation juive achète des hommes politiques américains est à la fois faux et incroyablement antisémite. Les politiciens américains sont pro-israéliens parce que les Américains le sont", a écrit AJC sur son compte twitter.

"Les partisans d’Israël ont parfaitement le droit de participer à la vie politique et de faire entendre leur voix. Israël est l’un des alliés les plus précieux des États-Unis ce qui rend (l'Etat hébreu) digne d’être soutenu indépendamment de toute autre chose", s'est également insurgé Michael Koplow, d'Israel Policy Forum, une organisation juive américaine basée à New York, qui œuvre pour une solution à deux Etats du conflit israélo-palestinien.

Ilhan Omar et Rashida Tlaib, membres de l'aile gauche du parti à la Chambre des représentants, appuient publiquement le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) qui appelle au boycottage économique, culturel ou scientifique d'Israël.

Ilhan Omar, 37 ans, fille de réfugiés somaliens et seule parlementaire à porter le foulard islamique, veut rééquilibrer la position américaine qui "donne clairement la priorité" à l'Etat hébreu.

Commentaires

(16)

C’est décidément un véritable atavisme chez une certaine gauche d’accuser les autres de leurs propres turpitudes. Mme Omar doit considérer que ses attitudes et comportements ne font pas partie de notre culture

ou sont les 12 comm e ntaires?

Ces 2 metastases se devoilent , il est temps de les traiter en chimiotherapie avant qu'elles ne se propagent....!

Antisémite vous me faites rire, j ai pétè c de l antisémitisme

Ry 52 à part votre vulgarité Lorsque les personnes comme ces deux femmes qui crachent sur Israël et les juifs vous appelez cela comment ?

Ry52 Détend toi ça va aller respire un bon coup

ange moi j'appelle ça de la raison ...

Malheureusement c’est la vérité , AIPAC donne des subventions aux sénateurs pour être élut , ça rien avoir avec l’antisémitisme Bush Père à tout fais pour pas L’Aipac , se mêle de la politique américaine et étrangère Vous pensez pourquoi il a fait qu’un mandat !

C’est bien L’Aipac qui a mis la pression pour l’Amérique qu’elle sort du traité nucléaire Iranien . Ils sont mis la pression sur Obama , ça pas marchais .

Mais bon chacun pense à ses intérêts !

Ang il crachent sur votre pays pas sur vôtre peuple vous arrivez pas à faire la différence.

« Ils ont mis la pression sur Obama ça a pas marchais », Mais avec Georges c’était mieux !! Ce charabia me fait mourir de rire. Avec marchais (Marchais) Georges, c’était mieux!!

David ben Daoud s’est fendu de trois messages dont « Ils Sont mis la pression sur Obama ». Charabia !

Il y en a qui croient que l’on peut accepter que l’on crache sur notre pays, du moment que l’on ne crache pas sur notre peuple! Et de nous intimer de faire la différence, n’est-ce pas? C’est beau d’avoir des convictions!

a cause des voyous elle devrait pas s excuser

Elle l a fait et elle avait interêt

8Article précédentKhashoggi: la pression monte à nouveau sur Ryad mais Trump fait la sourde oreille
8Article suivantWashington "n'étouffe pas" l'affaire Khashoggi (Pompeo)