Quantcast i24NEWS - USA: excuses d'une élue démocrate pour des propos jugés antisémites

USA: excuses d'une élue démocrate pour des propos jugés antisémites

Ilhan Omar, l'une des deux premières femmes musulmanes à être élue au Congrès américain, s'adresse à ses partisans à Minneapolis, le 6 novembre 2018 dans le Minnesota
Kerem Yucel (AFP)

Une élue musulmane démocrate au Congrès américain a présenté des excuses lundi pour avoir affirmé que le soutien américain à Israël était alimenté par des financements de l'AIPAC, le principal lobby pro-israélien aux Etats-Unis, des déclarations considérées comme antisémites et dénoncées jusque dans son camp.

"L'antisémitisme est réel et je suis reconnaissante à mes alliés et collègues juifs qui me donnent une leçon sur cette histoire douloureuse de rhétorique antisémite", a indiqué Ilhan Omar, qui siège à la Chambre des représentants depuis début janvier, dans un communiqué.

"Mon intention n'était pas d'offenser mes administrés ou les juifs américains. Il faut toujours être prêt à reculer et réfléchir aux critiques, comme j'attends des gens qu'ils m'écoutent quand on m'attaque à cause de mon identité", a-t-elle ajouté en présentant des "excuses sans équivoque".

Commentaires

(10)

Hypocrite et menteuse.Parce qu’il faut qu’on lui donne des leçons pour ne pas être antisemite!

excuses hypocrites refusées !

.. d’autant que l’Aipac est bien là pour défendre les intérêts d’Israel. Sinon à quoi sert elle ? Ça paraît être la simple vérité. En quoi est elle honteuse ? Il ne faut pas le dire ?

Un rétropédalage politique Elle n’en pense pas moins

C’est trop facile les excuses !

Tout ce qu’elle a dit elle le pensait et elle le pense toujours pour rester dans la course elle fait des excuses mais il est trop tard Nous savons tous aujourd’hui ses pensées et ses courants obsessionnels sur Israël et les juifs

Facile de présenter des excuses après avoir eu des pressions politiques. La haine existe et pour se faire excuser il faut démissionner et sortir des instances politiques. Trop simple on tue avec les mots aujourd’hui et la haine des peuples n’est fermenté que par ces faux politiciens. Démission et révocation des personnages

elle ne s'est pas excusé elle a simplement fait un pas en arrière pour faire deux pas en avant la prochaine fois

on dit ce que l'on pense...donc elle a bien pensé et elle a dit ...les excuses ne sont que de façade en raison des pressions politiques du oarti démocrate....le vers est dans le fruit...

Oui, ça rappelle étrangement les séances publiques d’autocritique des dictatures communistes. Couramment en Chine , par exemple Fan Bing Bing après sa “réapparition” suite à sa mystérieuse disparition. Les pressions politiques ont du être fortes..

8Article précédentUSA: les démocrates condamnent les propos jugés antisémites d'une de leurs élues
8Article suivantVenezuela: Juan Guaido affirme travailler avec Israël pour rétablir des liens diplomatiques