Quantcast i24NEWS - Tweets antisémites: Trump qualifie les excuses d’Ilhan Omar de "lamentables"

Tweets antisémites: Trump qualifie les excuses d’Ilhan Omar de "lamentables"

Le président américain Donald Trump a qualifié les excuses d’Ilhan Omar, une élue démocrate, auteure de tweets jugés antisémites, de "lamentables" et l'a appelée à démissionner du Congrès.

L’élue musulmane démocrate au Congrès a présenté des excuses lundi pour avoir affirmé que le soutien américain à Israël était alimenté par des financements de l'AIPAC, le principal lobby pro-israélien aux Etats-Unis, des déclarations considérées comme antisémites et dénoncées jusque dans son camp.

"L'antisémitisme est réel et je suis reconnaissante à mes alliés et collègues juifs qui me donnent une leçon sur cette histoire douloureuse de rhétorique antisémite", a indiqué Ilhan Omar, qui siège à la Chambre des représentants depuis début janvier, dans un communiqué.

"Mon intention n'était pas d'offenser mes administrés ou les juifs américains. Il faut toujours être prêt à reculer et réfléchir aux critiques, comme j'attends des gens qu'ils m'écoutent quand on m'attaque à cause de mon identité", a-t-elle ajouté en présentant des "excuses sans équivoque".

MANDEL NGAN (AFP)

S'adressant aux journalistes lors d'une réunion du cabinet mardi, Trump a déclaré que ses excuses étaient "lamentables et qu'elle n’en pensait pas un mot".

"L'antisémitisme n'a pas sa place au Congrès des États-Unis", a déclaré Trump. "Je pense qu'elle devrait démissionner du Congrès ou elle devrait certainement démissionner de la commission des affaires étrangères", a-t-il ajouté.

Ilhan Omar mais aussi Rashida Tlaib, membres de l'aile gauche du parti à la Chambre des représentants, appuient publiquement le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) qui appelle au boycottage économique, culturel ou scientifique d'Israël.

Ilhan Omar, 37 ans, fille de réfugiés somaliens et seule parlementaire à porter le foulard islamique, veut rééquilibrer la position américaine qui "donne clairement la priorité" à l'Etat hébreu.

Commentaires

(7)

c est pas très clair tout ça !

Omar et Tlaib doivent partir du Congrès où elles n’ont plus leur place pour soutien au BDS et propos antisémites.

Si elle est votée elle n'aura plus de salaire. Que croit t elle? Que les USA vont tomber sous la dictature des Mollah?

« Omar m’a tuer » de rire

*USA ..

bizarre !! les som

bizarre !!!! les somaliens sont massacrés tous les jours mais omar defend qui ? c'est vraiment lamentable !!

8Article précédentVenezuela: Guaido défie Maduro et annonce l'entrée de l'aide le 23 février
8Article suivantHaley: "Soutenir l'État juif était l'une des choses les plus naturelles que j'ai faites à l'ONU"