Pas de résultats.

close

Afghanistan: au moins 55 morts dans un attentat suicide contre une mosquée chiite de Kunduz

i24NEWS - AFP

clock 2 min

Un enfant blessé lors une frappe aérienne est allongé sur un brancard devant l'hôpital de Kunduz, le 3 avril 2018 en Afghanistan
BASHIR KHAN SAFI (AFP)Un enfant blessé lors une frappe aérienne est allongé sur un brancard devant l'hôpital de Kunduz, le 3 avril 2018 en Afghanistan

Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat suicide

Au moins 55 personnes ont été tuées dans un attentat suicide ayant frappé vendredi, lors de la grande prière hebdomadaire, une mosquée chiite de Kunduz, dans le nord-est de l'Afghanistan, cinq jours après un attentat à Kaboul contre une autre mosquée, revendiqué par l'organisation État islamique (EI).

L'explosion dans une mosquée chiite du quartier de Khan Abad Bandar de Kunduz a été causée, selon des "informations préliminaires", par un kamikaze, a annoncé Matiullah Rohani, responsable régional du gouvernement taliban en charge de la Culture et de l'Information.

Video poster

A ce stade, l'attentat, le plus meurtrier en Afghanistan depuis le départ des derniers soldats américains et étrangers le 30 août, n'a pas été revendiqué.

A l'hôpital central de Kunduz, un docteur ayant requis l'anonymat a déclaré que jusqu'ici "35 corps et plus de 50 blessés" y avaient été reçus.

La clinique locale de Médecins sans frontières (MSF) a, de son côté, indiqué sur Twitter, dans un bilan provisoire, avoir pris en charge 20 morts et 90 blessés. 

Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat suicide vendredi après-midi contre la mosquée, selon un communiqué publié sur les chaînes Telegram de l'organisation jihadiste.