Hong Kong : un cochon tue le boucher qui s'apprêtait à l'abattre

i24NEWS

2 min
Deux cochons - Image d'illustration
Damien Meyer (AFP)Deux cochons - Image d'illustration

L’animal s’est défendu vigoureusement

Les autorités de Hong Kong ont signalé la semaine dernière un incident inhabituel au cours duquel un cochon a tué le boucher qui s'apprêtait à l'abattre. D'après les informations en provenance de Hong Kong, quelques secondes après que le boucher de 61 ans a tiré sur le cochon avec un pistolet pour tenter de le paralyser avant de le tuer, le cochon est revenu sur le côté, a commencé à s'agiter et a jeté le boucher à terre. 

C'est le collègue du boucher qui l'a trouvé gisant, blessé à la jambe gauche. Tansporté à l'hôpital, il a été déclaré mort quelques instants plus tard.

Le ministère du Travail de Hong Kong, qui enquête sur l'affaire, a exprimé sa tristesse face à la mort du boucher et a adressé ses condoléances à sa famille : "Nous terminerons l'enquête dès que possible pour déterminer la cause de l'accident et recommander des mesures d'amélioration". "Nous prendrons les mesures requises par la loi si une violation des règles de sécurité au travail est découverte."

"Dans le monde entier, les porcs subissent un traitement particulièrement violent dans l'industrie qui les exploite et les tue pour leur viande. Il faut savoir que les cochons ont la même conscience qu'un enfant de 5 ans. Nous ne sommes donc pas surpris par la réaction de cet animal qui n'a fait que se défendre", a réagi Yonatane Laïk, porte-parole de la campagne "Israel Pig Save" à i24NEWS.

"Les porcs comprennent ce qui se passe et sont paniqués dès qu'ils franchissent le seuil de l'abattoir. Chaque année, ils sont 190.000 à subir le même sort en Israël. Nous appelons donc l'actuel gouvernement israélien à fermer cette industrie et à faire le nécessaire pour que de tels drames ne se produisent plus", a-t-il affirmé.

Cet article a reçu 7 commentaires