Quantcast i24NEWS - Pyongyang mène toujours des travaux sur un site nucléaire

Pyongyang mène toujours des travaux sur un site nucléaire

Image satellite du site nucléaire nord-coréen de Yongbyon, fournie le 6 août 2012 par GeoEye
GeoEye Satellite Image/AFP/Archives

Pyongyang améliore son site de recherche nucléaire malgré l'engagement affiché au sommet de Singapour pour la dénucléarisation de la péninsule, a annoncé mercredi un site de surveillance du Nord.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a promis de "travailler vers" ce but lors de sa rencontre historique avec le président américain Donald Trump le 12 juin à Singapour.

Mais la dénucléarisation de la péninsule n'a pas été clairement définie. Le sommet n'a pas non plus débouché sur un calendrier précis pour le démantèlement de l'arsenal nucléaire nord-coréen.

M. Trump a déclaré que le processus commencerait rapidement, affirmant la semaine dernière: "ça sera une dénucléarisation totale, elle a déjà commencé".

Mais des images satellite récentes montrent non seulement que les opérations se poursuivent actuellement à Yongbyon, le principal site nucléaire nord-coréen, mais aussi que le Nord y mène des travaux sur les infrastructures.

"Les images de satellites privés datées du 21 juin montrent que des améliorations sur les infrastructures du Centre de recherche scientifique de Yongbyon se poursuivent à un rythme rapide", dit le site de référence dédié à la Corée du Nord, 38 North.

CNES 2018, Distribution Airbus DS

Le site note la "poursuite des opérations" dans son usine d'enrichissement de l'uranium et la présence de plusieurs nouvelles installations, dont un bureau d’ingénierie et une allée conduisant à un bâtiment abritant un réacteur nucléaire.

Cependant, prévient 38 North, ces travaux "ne doivent pas être vus comme ayant un rapport avec la promesse nord-coréenne de dénucléarisation". On peut s'attendre à ce que les équipes chargées du nucléaire "fassent comme d'habitude en attendant des ordres spécifiques de Pyongyang".

Le mois dernier, le Nord a fait exploser Punggye-ri, son seul site d'essais nucléaires où il a mené ses six tests atomiques, geste de bonne volonté avant le sommet.

Depuis cette réunion, Pyongyang n'a rien dit au sujet de la dénucléarisation, bien que les médias officiels aient mis la pédale douce sur la propagande contre les Etats-Unis, longtemps qualifiés "d'ennemi impérialiste". 

Commentaires

(4)

Ça pue énormément, tout ce cinéma !

Un virage de cette importance ne se prend d’un claquement de doigts. Il faut garder le contact et accompagner. Kim a le droit de changer et va peut-être le faire. J’espère...

Bien que rien n'a été décidé durant la première rencontre entre Kim et TRUMP, certains continuent à établir une liste interminable de ce qui aurait dû être négocié en 1 heure... L'état de guerre avec la Corée du Nord dure depuis plus de 50 ans, et c'est une victoire historique de TRUMP qui a rencontré Kim pour discuter des prochaines étapes qui vont, espérons-le, aboutir à un accord, sachant qu'il faudra une bonne dizaine d'année pour y parvenir, si Kim joue la carte de la dénucléarisation... Une chose est sûre : TRUMP a écarté la Chine et la Russie, et c'est déjà un très bonne nouvelle, voire une grande victoire.............

Mouais ... on peut aussi avoir l’impression que la peau de l’ours a été vendue un peu tôt. Besoin de “communication réussite “oblige. Les chinois sont retors en affaires, on dirait bien que les coréens aussi . Et on peut parier sans aucun risque l’ombre de tonton XI derrière Kim, et même au dessus !

8Article précédentCorées: reprise en août des réunions de familles séparées par la guerre
8Article suivantLa Corée du Nord cacherait des activités nucléaires (média US)