Quantcast i24NEWS - France : Hamon prônera la reconnaissance de la Palestine en cas d'élection

France : Hamon prônera la reconnaissance de la Palestine en cas d'élection

Benoît Hamon incarne l'aile gauche du Parti Socialiste.
BERTRAND GUAY / AFP
Selon le candidat, l'insertion d'Israël dans un environnement pacifique ne peut se faire sans la Palestine

En cas de victoire à la présidentielle, le candidat à la primaire de la gauche Benoît Hamon "posera un acte symbolique fort" en "reconnaissant l'Etat de Palestine", a-t-il déclaré lundi lors de l'émission "Quotidien" diffusée sur la chaîne française TMC.

A la question de savoir "comment la France peut-elle lutter contre la colonisation", l'ex-porte-parole du Parti socialiste a affirmé au micro de Yann Barthès, qu'il "faut se placer sur le terrain de la légalité internationale. Une résolution des Nations Unies ça pèse [...] on peut pas demander au monde entier de les respecter et de faire une exception."

"Ce que moi je ferai car je pense que c'est de la responsabilité historique des Européens, notamment des Français envers l'Etat d'Israël, c'est d'assurer son insertion dans son environnement régional de manière pacifique. Ce n'est pas le cas si Israël se sent menacé par ses voisins. Pour que ce soit pacifique, il faut reconnaître l'Etat de Palestine et c'est l'engagement que je prends et que je prendrai", a-t-il exprimé.

M. Hamon souhaite avancer sur cette question dans le cadre de la conférence sur le Proche-Orient qui aura lieu le 15 janvier à Paris.

"Je souhaite que nous avancions comme on avait dit que nous le ferions par la voie de Laurent Fabius si justement on ne voyait rien bouger".

"Si la communauté internationale ne se substitue pas, n'accompagne pas un processus de paix je ne crois pas que que Mahmoud Abbas et Benyamin Netanyahou discuteront naturellement" a-t-il asséné.

"Il faut avancer aujourd'hui pour assurer l'insertion d'Israël dans un environnement pacifique qui lui assure la sécurité à long terme. Pour cela, il faut poser un acte politique et symbolique fort : la reconnaissance par la France et je l'espère d'autres Etats, de la Palestine", a-t-il réitéré.

Souvent décrit comme le "troisième homme" de la campagne de la primaire socialiste, Benoît Hamon a engrangé le soutien de l’ancien syndicaliste Edouard Martin dans la course à la primaire de la gauche. L’eurodéputé, et ancien ouvrier sidérurgiste à Florange (Moselle), l’a annoncé dimanche 25 décembre dans une interview accordée à Libération.

L'élection à la primaire de la gauche aura lieu les 22 et 29 janvier 2017.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(8)

Encore un qui a tout compris...Mesquine...

les instituts de sondages ont refusé de perdre leur temps avec lui. vous êtes même le seul site à faire un article de plus de 3 lignes sur ce type là.

Hamon est un fin observateur de ´´l'environnement pacifique" au moyen Orient !!!

Hervé amont chutera très vite dans le versant aval de l'histoire et au bout de quelques mois, onque ne se souviendra plus de ses inepties à la " Fabius". La grande chasse d'eau aura fonctionné. Snif !

Et que fera t'il pour les dizaines de milliers de femmes violées, les centaines de meurtres, les centaines de milliers de voles et cambriolages, les voitures incendiées etc chaque année en France ?

Et que fera t'il pour les dizaines de milliers de femmes violées, les centaines de meurtres, les centaines de milliers de voles et cambriolages, les voitures incendiées etc chaque année en France ?

Comme par hasard!Serions nous en période électorale? Tous des menteurs. En tant que Juif français je ne me sens représenté par personne.

Il est désespérant de s'apercevoir que des politiques s'abaissent a des procédés infâmes et des déclarations antisionistes afin de récupérer des votes et tenter de se faire élire. Ils sont loin d'imaginer quelle image ils donnent d'eux devant les électeurs sensés et réfléchis.

8Article précédentUn djihadiste français, ex-marin pêcheur, condamné à dix ans de prison
8Article suivantUn nourrisson décède après avoir reçu une dose de vitamine D (ANSM)