Quantcast i24NEWS - L'homme de l'attaque de Finsbury Park poursuivi pour meurtre lié au terrorisme

L'homme de l'attaque de Finsbury Park poursuivi pour meurtre lié au terrorisme

Devant la mosquée de Finsbury Park, à Londres, le 20 juin 2017
Tolga AKMEN (AFP)
La mosquée de Finsbury Park était connue au début des années 2000 comme un haut lieu des militants islamistes

L'homme qui a foncé sur des fidèles musulmans près de la mosquée de Finsbury Park en début de semaine à Londres a été mis en examen pour "meurtre lié au terrorisme", ont annoncé le parquet et la police vendredi.

Darren Osborne, 47 ans, doit comparaître dès vendredi devant le tribunal londonien de Westminster, pour une première audition après son attentat qui avait fait un mort et onze blessés dans la nuit de dimanche à lundi.

Une personne est morte et huit autres ont été blessées après qu'un véhicule a fauché plusieurs piétons dans la nuit de dimanche à lundi dernier devant une mosquée à Londres.

"Je veux tuer tous les Musulmans", a crié Darren Osborne en précipitant sa camionnette sur des fidèles sortant de la mosquée de Finsbury Park dans le nord-est de la capitale britannique.

La foule était en train de quitter la mosquée peu après minuit en ce mois de ramadan où beaucoup de fidèles se retrouvent pour prier le soir, après la rupture du jeûne, quand la camionnette blanche a foncé sur un groupe de personnes en train de secourir un autre qui s'était évanoui.

La mosquée de Finsbury Park était connue, au début des années 2000, pour être un haut lieu des militants islamistes de Londres qui venaient écouter les prêches enflammés d'Abou Hamza.

Ce prêcheur égyptien, borgne et amputé des deux avant-bras, a été condamné à la prison à perpétuité en janvier 2015 aux Etats-Unis pour onze chefs d'inculpations liés à une prise d'otages et pour terrorisme.

La direction de la mosquée a depuis changé mais des lettres de menaces avaient été reçues après les attentats à Paris en novembre 2015.

Commentaires

(2)

Cet homme n'a fait qu'appliquer la loi Du talion "œil pour œil dent pour dent c'est donc normal ce qui s'est passé

Peut être à t il venge les victimes des terroristes islamustes

8Article précédentSarah Halimi: des proches dénoncent dans une plainte l'"inertie" de la police
8Article suivantBrexit: l'UE accueille fraîchement les propositions de May