France: l'Assemblée nationale reporte l'examen d'une résolution pour lutter contre l'antisémitisme

i24NEWS

2 min
Les députés applaudissent le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand le 12 février 2019 à Paris
AFP / JACQUES DEMARTHONLes députés applaudissent le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand le 12 février 2019 à Paris

"Douze Français juifs ont été tués ces dernières semaines parcequ'ils étaient Juifs," a rappelé Meyer Habib

Video poster

L'Assemblée nationale devait examiner ce mercredi une proposition de résolution transpartisane pour une meilleure définition et une reconnaissance de l'antisémitisme, sans valeur contraignante.

Le texte a été proposé par Sylvain Maillard, élu LREM de Paris et président du groupe d'études de l'Assemblée nationale sur l'antisémitisme. Il l'a soumis à la signature des députés des autres groupes.

https://twitter.com/i/web/status/1133686826789736448 ...

Ce post ne peut être affiché car les cookies pour les réseaux sociaux sont désactivés. Vous pouvez les réactiver en cliquant sur .

"Ce n'est qu'une résolution et pas un projet de loi, j'aurais aimé que ce soit un projet de loi avec un impact juridique car le nouvel antisémitisme est l'antisionisme," a affirmé le député Meyer Habib au micro d'i24NEWS.

"C'est un sujet suffisamment important. Douze Français juifs ont été tués ces dernières semaines parcequ'ils étaient Juifs," a-t-il rappelé en soulignant que l''antisionisme en était la cause."

Le débat sur la proposition de résolution s'annonce animé, M. Maillard ayant accusé en février le Rassemblement national et La France insoumise de "porte(r) en eux-mêmes des racines antisémites très claires" - accusation "stupide" en ce qui concerne LFI, avait réagi Jean-Luc Mélenchon.

Cet article a reçu 6 commentaires