Quantcast i24NEWS - Macron annonce pour décembre un nouveau plan national contre la radicalisation

Macron annonce pour décembre un nouveau plan national contre la radicalisation

Emmanuel Macron discute avec des policiers le 28 septembre 2017 à Lyon
Laurent Cipriani (POOL/AFP/Archives)
Le comité va dresser une "liste des territoires" qui vont faire l'objet d'une surveillance spécifique

Emmanuel Macron a annoncé mercredi pour décembre la réunion d'un comité interministériel qui devra "arrêter un nouveau plan national" contre la radicalisation, en dressant une "liste des territoires" qui feront l'objet d'une surveillance spécifique.

"Des plans d'action seront établis par les préfets dans leur département" impliquant "de nombreux autres services de l'Etat" pour "prévenir les menaces et mettre en place des organisations pour identifier les comportements les plus à risques", a-t-il précisé.

Ces actions seront menées en "travail étroit avec les magistrats", a ajouté le chef de l'Etat.

Il a indiqué qu'à sa demande, un travail de surveillance de ce type avait été mené à Trappes, dans les Yvelines.   

"Au-delà de ces réponses de court terme qui consistent à traiter le cas de celles et ceux qui sont déjà identifiés dans les fichiers de renseignement et de police, nous avons à faire face aujourd'hui à un phénomène, où de plus en plus de nos concitoyens sont tentés par des thèses radicales et la violence extrême", a-t-il dit.

"Nous devons nous attaquer à la racine du problème", a-t-il poursuivi, "travailler en profondeur en particulier dans les quartiers les plus vulnérables pour lutter contre la ghettoïsation de certains quartiers".

Cette décision intervient alors que la fermeture cet été du centre de déradicalisation de Pontourny (Indre-et-Loire) a souligné les lacunes de la politique de prévention de la radicalisation. 

Emmanuel Macron a aussi rappelé que 13 attentats avaient été déjoués depuis le début de l'année.

Commentaires

(2)

on rigole.

Jupiter a encore ballance une absurdité absolue au lieu de garder l'etat d'urgence. Bravo Juju

8Article précédentProcès Merah: "J'ai défendu mon fils" (mère des frères Merah à i24NEWS)
8Article suivantProcès Merah: la mère d'Abdelkader reconnaît avoir menti devant les juges