Quantcast i24NEWS - Intelligence artificielle: "il y a un travail considérable d'explications à faire" (C. Villani à i24NEWS)

Intelligence artificielle: "il y a un travail considérable d'explications à faire" (C. Villani à i24NEWS)

Cédric Villani, mathématicien et député LREM dans "Conversations avec Anna Cabana" le 14.11.2017
i24NEWS
"C'est un sujet sur lequel tout le monde est concerné"

"Il y a un travail considérable d'explications à faire sur l'intelligence artificielle", a déclaré Cédric Villani, mathématicien et député de la majorité LREM.

L'objectif du gouvernement est "d'arrêter une stratégie nationale fondée sur les atouts considérables dont la France dispose pour épanouir complètement ce tissu économique et en même temps pour fixer des règles à l'utilisation et au développement de cette intelligence artificielle", avait expliqué le Premier ministre début septembre.

"L'intelligence artificielle est un défi absolument considérable pour notre pays et notre époque", a déclaré Edouard Philippe au Conservatoire national des Arts et métiers (CNAM) à Paris.

Fort de sa "méthode de travail hétérodoxe et complexe", M. Villani explique qu'il faut écouter tout le monde et en même temps" en en se félicitant "de travailler avec une équipe extrêmement compétente et organisée".

"On a vu passer des médecins, juristes, des experts en industrie, des philosophes, des spécialistes sportifs car l'IA est un sujet sur lequel tout le monde est concerné. On s'est penché avec mon équipe pour savoir quels sont les ministères qui devraient prendre ce sujet au sérieux et on en a conclu que tous devraient prendre ce sujet au sérieux", a-t-il expliqué à i24NEWS.

Après la mise en garde la semaine dernière par Laurent Alexandre sur le plateau de "Conversations avec Anna Cabana" qui a affirmé que "nous sommes des crapauds technologiques", M. Villani répond "que pour se transformer en prince on doit se demander où sont nos atouts".

"Il faut apprendre à connaître les concurrents, les ennemis même si ce sont des partenaires et surtout à se connaître soi, identifier quelles sont les ressources dont on dispose", a-t-il ajouté.

"La France a certains des experts les plus connus du monde de l'IA, certains des laboratoires les plus renommés dans le domaine comme par exemple le laboratoire Facebook à Paris et le laboratoire de Google à Zurich qui ont été fondés et dirigés par des chercheurs français", a-t-il relevé.

"Susciter de l'enthousiasme"

"On va créer un genre d'Erasmus de l'intelligence artificielle", a annoncé le mathématicien en réitérant ce "souci constant d'explications et d'instructions".

Malgré cette forme de "dédain" politique exprimé sur le sujet, il y a eu un "changement important dans l'esprit", a-t-il constaté.

"Ce qui est important dans le sujet de l'IA c'est qu'il engendre de l'enthousiasme et j'aime présenter le sujet comme un défi pour les générations futures, d'arriver à enthousiasmer les jeunes," a-t-il souligné.

Cédric Villani, qui fait la jonction entre scientifique et politique, réitère qu'"il y a un travail considérable à faire d'explications et en ce sens il se considère autant comme un homme politique que scientifique", a conclu le Lauréat 2010 de la médaille Fields, considérée comme l'équivalent du prix Nobel pour les mathématiques.

Il rendra un rapport d'étape fin novembre à Mounir Mahjoubi en vue d'éclairer le gouvernement, son rapport final devra être remis à Edouard Philippe en janvier.

(avec agence)

Pour revoir l'intégralité de l'intervention de Cédric Villani :




 

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(2)

ahahahha Facebook et Google dirigés par des français.... la France tombe dans le panneau du lobbying américain en Europe.

développez d’abord l’intelligence tout court, et aussi la tolérance. oups, pardon, j’ai dit un gros mot.

8Article précédentAffaire Ramadan: Charlie Hebdo accuse Plenel de les "condamner à mort"
8Article suivantFrance: Le djihadiste Mehdi Nemmouche inculpé pour "enlèvement et séquestration"