Pas de résultats.

close

Italie: un élu d'extrême-droite se réfère à une survivante de la Shoah par son numéro de tatouage

i24NEWS

clock 2 min

Le président du Parlement Européen David Sassoli (à droite) applaudit la sénatrice et survivante de la Shoah Liliana Segre le 29 janvier 2020
KENZO TRIBOUILLARD / AFPLe président du Parlement Européen David Sassoli (à droite) applaudit la sénatrice et survivante de la Shoah Liliana Segre le 29 janvier 2020

Ses prises de position en faveur de la vaccination ont fait de Liliana Segre une cible pour les anti-vaccins

Dans un post Facebook publié samedi, un élu municipal d’extrême-droite affilié au parti de la Lega et militant anti-vaccins, Fabio Meroni, s’est référé à Liliana Segre, 91 ans, survivante de la Shoah bien connue en Italie, par le numéro tatoué sur son bras par les nazis. 

Les récentes prises de position en faveur de la campagne de vaccination italienne ont fait de L. Segre une des cibles préférées des militants anti-vaccins.

Dans son post Facebook, Fabio Meroni, conseiller municipal de la ville lombarde de Lissone évoque Liliana Segre, en écrivant: "il ne manquait plus qu’elle, la 75190".

Ce numéro est celui que les Nazis ont tatoué sur son bras en 1944, lorsqu’elle a été déportée à Auschwitz à l’âge de treize ans.

D'autres conseillers municipaux de Lissone ont appelé F. Meroni à retirer son post et à publier une lettre d’excuses publiques. L’élu d’extrême-droite a refusé en rétorquant qu’il avait évité d’utiliser le nom de la sénatrice à cause de la censure qui sévit sur Facebook. 

Toutefois, l’indignation générale provoquée par son post a fini par le faire plier. Dans un communiqué, le conseiller de la Lega s’est excusé en expliquant que "dans le climat actuel de haine, j’ai moi aussi voulu prendre part au débat mais de manière erronée". Le post en question a depuis été effacé.