Grande-Bretagne/Covid: les experts sanitaires se prononcent contre une quatrième dose de vaccin

i24NEWS

2 min
Des passagers du métro dans le centre de Londres au Royaume-Uni, le 28 novembre 2021
Tolga Akmen / AFPDes passagers du métro dans le centre de Londres au Royaume-Uni, le 28 novembre 2021

Les experts recommandent de concentrer les efforts sur l'administration de la troisième dose de vaccin

Les experts sanitaires qui conseillent le gouvernement britannique se sont prononcés vendredi en défaveur de l’administration d’une quatrième dose de vaccin contre le coronavirus aux personnes âgées, au motif que la troisième injection offre une protection durable contre les formes graves de la maladie.

Selon le Comité conjoint sur la vaccination et l'immunisation (JCVI), les autorités doivent donc concentrer leurs efforts sur la vaccination de la troisième dose au plus grand nombre de personnes afin de renforcer la protection contre le variant Omicron hautement contagieux.

"Les données actuelles montrent que la dose de rappel continue de fournir des niveaux élevés de protection contre les formes graves de la maladie, même pour les tranches d'âge les plus vulnérables", a déclaré le professeur Wei Shen Lim, président du comité. 

"Pour cette raison, le comité a conclu qu'il n'était pas nécessaire d'introduire une deuxième dose de rappel dans l'immédiat, même si cette éventualité continuera d'être examinée."

A ce jour, plus de 35 millions de citoyens britanniques ont reçu une troisième dose de vaccin. 

De nombreux experts sanitaires américains interrogés par le New York Times viennent également de se prononcer contre l'injection d'une quatrième dose de vaccin. 

Tout en se déclarant favorables à une troisième injection, ces scientifiques ont affirmé que l'augmentation des niveaux d'anticorps n'était pas une garantie contre l'infection par Omicron, et que le renforcement de l'immunité pouvait être transitoire.

Face à la propagation du variant Omicron, Israël a été le premier pays à lancer une campagne de vaccination pour la quatrième dose à destination des personnes âgées.

Cet article a reçu 10 commentaires