Royaume-Uni: des menaces de mort scandées en arabe contre les Juifs lors de manifestations

i24NEWS

2 min
Illustration-Manifestation pro-Brexit soutenue par l'Ukip (Parti pour l'indépendance du Royaume Uni) à Londres le 9 décembre 2018
Adrian DENNIS (AFP)Illustration-Manifestation pro-Brexit soutenue par l'Ukip (Parti pour l'indépendance du Royaume Uni) à Londres le 9 décembre 2018

Les Juifs britanniques et les autorités ont enregistré 2.255 incidents antisémites au Royaume-Uni en 2021

Lors de manifestations anti-israéliennes au Royaume-Uni, les foules ont scandé à plusieurs reprises des menaces de mort en arabe contre les Juifs sans que la police ne les en empêche, selon une enquête, rapporte le Jerusalem Post.

Les dirigeants de la communauté juive du Royaume-Uni affirment que la police ne souhaite pas appliquer la loi alors même que les manifestants profèrent clairement des menaces de mort lors de rassemblements contre Israël à travers le Royaume-Uni.

Les officiers et les procureurs ont reconnu que le "cri antisémite" est une incitation criminelle à la haine raciale, passible d'une peine pouvant aller jusqu'à sept ans de prison, mais aucune mesure n'a été prise dans ce sens.

"Ces chants arabes" ont reçu "l'approbation officielle" d'Al-Qaïda, qui a publié une déclaration louant ceux qui les ont utilisés, après qu'ils aient été entendus lors de manifestations en Grande-Bretagne et en Israël.

"Combien vous avez refroidi nos poitrines en lançant vos missiles djihadistes sur les habitants de Sion" chantent-ils.

Le chant "Khaybar, Khaybar Ya Yahud, Jaish Mohammed Sauf Ya'ud" se traduit par "Attention aux Juifs, Souvenez-vous de Khaybar, l'armée de Mohammed revient".

Le chant a été entendu lors de sept rassemblements distincts l'année dernière, qui ont tous eu lieu à travers la Grande-Bretagne pendant le conflit de mai entre Israël et Gaza qui avait fait 17 morts côté israélien et de dizaines de blessés.

Les Juifs britanniques et les autorités ont enregistré 2.255 incidents antisémites au Royaume-Uni en 2021, soit le total le plus élevé de ces dernières années dans toute l'Europe.

Cet article a reçu 11 commentaires