Pologne: pour la 1ère fois, un mouvement de jeunesse Arabe israélien participera à la Marche des Vivants

i24NEWS

2 min
Des jeunes filles portant le drapeau israélien participent le 16 avril 2015 à la Marche des Vivants en hommage aux victimes de l'Holocauste sur le site de l'ancien camp nazi Auschwitz-Birkenau
JANEK SKARZYNSKI/AFP via Getty ImagesDes jeunes filles portant le drapeau israélien participent le 16 avril 2015 à la Marche des Vivants en hommage aux victimes de l'Holocauste sur le site de l'ancien camp nazi Auschwitz-Birkenau

"Cela leur enseigne la valeur de l'humanité et de la tolérance"

Pour la première fois, un mouvement de jeunesse Arabe israélien participera mardi à la Marche des vivants en Pologne à l'occasion de la Journée du Souvenir de la Shoah.

120 membres du mouvement de jeunesse Atidna se rendront au camp de concentration d'Auschwitz, représentant de ce fait le plus grand nombre d'Arabes israéliens à participer à la Marche des Vivants.

Video poster

"Le voyage en Pologne et l'apprentissage de la Shoah représentent une opportunité éducative unique pour notre jeunesse arabe", a déclaré Dalia Fadila, co-PDG d'Atidna et universitaire arabo-israélienne.

https://twitter.com/i/web/status/1518441991062835200 ...

Ce post ne peut être affiché car les cookies pour les réseaux sociaux sont désactivés. Vous pouvez les réactiver en cliquant sur .

"Cela leur enseigne la valeur de l'humanité et de la tolérance ainsi que l'histoire de l'État d'Israël et du peuple juif. Ces messages sont cruciaux pour développer leur sens critique, en tant que citoyens qui cherchent à s'intégrer dans la société israélienne", a-t-elle poursuivi.

Comme il est fort probable que ce soit la dernière année où les survivants participent à la Marche des vivants, il a été décidé que le thème serait de passer le flambeau à la prochaine génération, qui sera désormais responsable de la mémoire et de la transmission de la Shoah.

Les adolescents ont assisté à trois séances de préparation pour le voyage en Pologne, notamment des visites au musée Yad Vashem de Jérusalem et au musée des combattants du ghetto.

"Ils doivent comprendre de quoi il s'agit, afin de pouvoir tirer le meilleur parti du voyage en Pologne et de pouvoir transmettre leur savoir aux autres à leur retour", a déclaré le chef du mouvement de jeunesse Atidna, Suleiman Suleiman. 

Cette année, seuls 8 survivants de la Shoah devraient prendre part à la Marche des Vivants.

Cet article a reçu 2 commentaires