Quantcast i24NEWS - Manifeste contre l'antisémitisme: la Grande mosquée de Paris s'insurge

Manifeste contre l'antisémitisme: la Grande mosquée de Paris s'insurge

Le recteur de la grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, à la sortie de l'Elysée, le 27 juillet 2016 à Paris
BERTRAND GUAY (AFP)

Le "manifeste contre le nouvel antisémitisme" est un "procès injuste et délirant" fait aux Français musulmans et "à l'islam de France", a fustigé lundi dans un communiqué le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur.

"Le procès injuste et délirant d'antisémitisme fait aux citoyens français de confession musulmane et à l'islam de France à travers cette tribune présente le risque patent de dresser les communautés religieuses entre elles dans une hystérie qui défie la réalité sociale et politique", a-t-il jugé

M. Boubakeur s'est également insurgé contre le fait que, selon lui, "les citoyens français de confession musulmane, majoritairement attachés aux valeurs républicaines, n'ont pas attendu [la publication de ce texte] pour dénoncer et combattre depuis des décennies l'antisémitisme et le racisme antimusulman sous toutes ses formes".

Le responsable communautaire a toutefois rappelé que "nous, citoyens français de confession musulmane, souhaitons faire de la lutte contre l'antisémitisme et le racisme anti-musulman une cause nationale, afin d’éradiquer ces poisons extrêmement nocifs pour notre unité nationale".


Le président de l'Observatoire national contre l’islamophobie, Abdallah Zekri a, lui, condamné un débat "nauséabond et funeste" sur l'islam et appelé les signataires de la tribune à cesser "d'accabler l'islam et les musulmans".

Plus de 300 personnalités ont signé un "manifeste contre le nouvel antisémitisme" en France, dénonçant un "silence médiatique" et une "épuration ethnique à bas bruit" dans certains quartiers, publié dimanche dans l’édition du quotidien Le Parisien.

Se défendant plus tôt lundi contre une quelconque "stigmatisation" des Musulmans, l'essayiste et cosignataire du manifeste, Pascal Bruckner, a affirmé que les membres modérés de cette communauté souscrivaient au constat du texte.

L'ancien ministre de l'Education nationale Luc Ferry, autre cosignataire, a dénoncé sur i24NEWS une "nouvelle forme d'antisémitisme d'origine islamique, islamiste", visant une frange de la classe politique de gauche qui n'hésite pas à "vous taxer d’islamophobie" lorsque vous nommez les choses.

Interrogé sur les mesures à prendre pour lutter contre ce phénomène, l'ancien ministre a entre autres évoqué l'expulsion de tous les imams qui tiennent des discours antisémites, anti-femmes et contre les valeurs de la République.

(Re)voir: Un manifeste contre un nouvel antisémitisme en France : décryptage de Luc Ferry

Commentaires

(13)

15:10

Il a raison ce brave homme: Les musulmans de France ont toujours été protecteurs des juifs. comme partout ailleurs en terre d'Islam

Pour que les commentaires restent, il faut faire la lèche !!!!!!!!

Il n'y a que la vérité qui blesse

Vous êtes bien mignon à vous en prendre aux musulmans mais qui est le seul partenaire à avoir partagé ses terres ????

Il n’y a pire sourd que celui qui ne veut rien entendre.

Cela fait un bon moment que ce pauvre Dalil Boubakeur est complètement dépassé et multiplie les réactions inappropriées...

Sénile et dépassé par les événements...

hypocrite jusqu'au bout de sa bi.e

Monseigneur Dalil Boubaker a trop forcé sur le coran,c est pour cela qu il ne comprend pas le Français,on ne dit pas que tous les musulmans sont antisémites,mais avec nuance,les musulmans islamistes; à moins qu il en soit,avec sa grimace qui va avec?et qui parle sans cesse de communautés?En France on est Français et ensuite israélite Chrétiens ou Musulman mais en plus chez soi ou dans les lieux de cultes.notre pays est laïc,faut il vite le comprendre.

ignorer le problème est le plus sur moyen de l'agraver.

Majoritairement attaché aux valeurs républicains? Hahaha

Je pense que si le recteur de la grande mosquée de Paris etait intervenu publiquement comme il vient de le faire, les actes antisemites et les meurtres de juifs, parce que juifs par des islamistes pour les condamner, cela aurait porté, mais on ne l'a pas entendu !

8Article précédentCondamné en Belgique, Sarah Abdeslam restera vraisemblablement détenu en France
8Article suivantAntisémitisme: Barenboim rend des prix musicaux allemands