Quantcast i24NEWS - Formation d'un "axe" commun des ministres allemand, autrichien et italien de l'Intérieur contre l'immigration illégale (Kurz)

Formation d'un "axe" commun des ministres allemand, autrichien et italien de l'Intérieur contre l'immigration illégale (Kurz)

Des membres de l'ONG SOS Méditerranée s'adressent aux migrants à bord du navire Aquarius, le 11 juin 2018
Karpov (SOS MEDITERRANEE/AFP)

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a annoncé mercredi la création d'un "axe" entre les ministres autrichien, allemand et italien de l'Intérieur pour lutter contre l'immigration illégale, alors que les Européens se déchirent sur cette épineuse question.

"Je suis heureux de la bonne coopération que nous voulons bâtir entre Rome, Vienne et Berlin" dans ce domaine, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse dans la capitale allemande. "A notre avis il faut un axe des volontaires dans la lutte contre l'immigration illégale", a-t-il ajouté.

Dans le même temps dans l'Hexagone, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a indiqué que la France est "attachée au dialogue et à la coopération" avec l'Italie sur la gestion de la crise migratoire qui frappe l'Europe, alors que le ton monte entre Paris et Rome sur cette question.

JORGE GUERRERO (AFP)

"Nous sommes parfaitement conscients de la charge que la pression migratoire fait peser sur l'Italie et des efforts que ce pays fournit. Aucun des propos tenus par les autorités françaises n'a bien entendu remis cela en cause", a ajouté le porte-parole dans une déclaration écrite. 

Peu après la diffusion du document mercredi, le gouvernement italien a jugé nécessaires des "excuses officielles" de la France suite au propos d'Emmanuel Macron; mardi, en Conseil des ministres, le président français a dénoncé la "part de cynisme et d'irresponsabilité du gouvernement italien" qui a dérogé au droit international en refusant de voir débarquer sur ses côtes 629 migrants secourus au large de la Libye. 

Suite à la décision de l'Espagne d'accueillir ces rescapés, le Premier ministre français Edouard Philippe a indiqué mardi après-midi que la France était "prête à aider" Madrid pour "accueillir" les migrants secours en Méditerranée par la navire Aquarius.

Gérard Collomb a invité ses homologues italien et espagnol - avec qui il s'est entretenu - à Paris "dans les prochains jours" pour "approfondir le dialogue" sur les questions migratoires mises en exergue par cette affaire, a indiqué mardi le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

(Avec agence)

Commentaires

(1)

La France peut accueillir toute la misère du monde, au détriment des Français dans le besoins

8Article précédentLe nouveau nom de la Macédoine accepté par Athènes
8Article suivantMacron sur les minima sociaux: une "mise en scène infecte, sale", juge Florian Philippot à i24NEWS