Quantcast i24NEWS - Turquie: des centaines d'ouvriers du nouvel aéroport d'Istanbul arrêtés

Turquie: des centaines d'ouvriers du nouvel aéroport d'Istanbul arrêtés

Istanbul's new airport is scheduled to open for business next month
Aris MESSINIS (AFP)

Des centaines d'ouvriers travaillant sur le chantier du troisième aéroport d'Istanbul, censé ouvrir fin octobre, ont été arrêtés dans la nuit de vendredi à samedi, après avoir manifesté contre leurs conditions de travail, selon plusieurs syndicats. 

"500 ouvriers du troisième aéroport ont été arrêtés", a tweeté la Confédération des syndicats révolutionnaires de Turquie (Disk).   

Des centaines d'ouvriers ont manifesté vendredi devant le chantier de l'aéroport, l'un des nombreux gigantesques projets lancés sous la houlette du président Recep Tayyip Erdogan, avant d'être dispersés par les forces de l'ordre, selon l'agence privée de presse DHA.

Les manifestants déplorent des décès et des accidents sur le chantier ainsi que de mauvaises conditions de vie dans les logements qu'ils occupent sur place.

Selon les témoignages recueillis par le quotidien d'opposition Cumhuriyet, certains ouvriers se plaignent notamment de la présence de puces et de punaises de lit.

L'entreprise chargée de l'exploitation de l'aéroport a publié un communiqué vendredi soir, affirmant que la direction a rencontré les ouvriers et promis que des mesures seraient prises "au plus vite" pour régler les problèmes soulevés.

Interrogée samedi, une porte-parole s'est refusée à tout commentaire sur les arrestations.

Le mot-dièse en soutien à ces travailleurs, "Nous ne sommes pas des esclaves" (#köledegiliz), était parmi les plus partagés en Turquie samedi.

Yasin AKGUL (AFP)

Sur place, l'entrée de la zone de vie des ouvriers était étroitement surveillée par des dizaines de policiers et de gendarmes et des véhicules blindés étaient déployés à proximité, ont constaté des journalistes.

Le chantier de cet aéroport, destiné à être le plus grand du monde selon Ankara, mobilise 35.000 personnes, dont 3.000 ingénieurs et membres du personnel administratif.

Au cours d'une visite organisée pour la presse en avril, le ministre des Transports avait déclaré que 27 ouvriers avaient perdu la vie, dont 13 dans des accidents du travail.

Mais quelques ouvriers interrogés samedi ont affirmé, sous couvert de l'anonymat, que ces chiffres étaient bien en-dessous de la réalité et que les incidents étaient très fréquents sur le chantier.

Dans une première phase, cet aéroport aura une capacité de 90 millions de passagers par an, pour atteindre 150 millions de passagers en 2023, a affirmé le chef de l'Etat à l'occasion d'un premier atterrissage effectué en juin.

Commentaires

(4)

C’est le travail à «  la turque »

Herr DOGAN s’est fâché une plus de plus ..

La démocratie n’a pas de ligne rouge en Turquie La Turquie a mis aux goûts du jour la fameuse phrase «  travailler comme un turque ...... jusqu’à mourrir !!!!

Vive la démocratie

8Article précédentLes Juifs de Chemnitz luttent contre les manifestations d'extrême droite et le salut hitlérien
8Article suivantFrance: Ahed Tamimi invitée à la Fête de l'Humanité