Quantcast i24NEWS - "Ça fait du bien de ne plus entendre Collomb" (député France Insoumise à i24NEWS)

"Ça fait du bien de ne plus entendre Collomb" (député France Insoumise à i24NEWS)

Ugo Bernalicis
i24 news

Le député de La France insoumise Ugo Bernalicis, était mercredi l'invité de "Conversations avec Anna Cabana" sur i24NEWS. Il a livré ses impressions sur le départ du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, du futur remaniement et de la politique d'Emmanuel Macron.

Interrogé à propos du départ de Gérard Collomb du gouvernement début octobre, M. Bernalicis a estimé que "l'on nage en plein délire", soulignant que "fonctionner dans la précipitation, ce n'est pas rationnel, pourquoi il part comme ça précipitamment?".

"Gérard Collomb a été dans l'outrance, mais ce n'est pas pour ça qu'il s'en va, cette rhétorique n'est pas de nature à régler le problème. Quand on l'écoute, on se croit sur TF1, d'ailleurs ça fait peur quand on l'écoute et ça fait du bien qu'il ne soit plus là", a assuré le député.

"A force de tout concentrer sur sa personne, dès qu'il y a un problème ça le renvoie directement vers lui", a-t-il déclaré sur la politique d'Emmanuel Macron à laquelle il s'oppose.

"Il faut l'expliquer aux gens, tout le monde se dit qu'on s'est encore faits avoir, tout le monde morfle avec la politique de Macron sauf les hyper riches", a-t-il précisé.

"Moi je suis pour l'égalité et non pour des régimes variables, si les plus hauts se sacrifient, alors tout le monde doit se sacrifier", a-t-il mentionné.

Alors que l'Elysée a annoncé mercredi qu'il n'y aurait pas de remaniement du gouvernement avant samedi, au plus tôt, Bernalicis a annoncé "qu'on nous explique qu'il faut renouveler le casting. En réalité il s'agit d'une crise mal gérée avec une communication non-existante, la décomposition politique est commencée et peut être que ça ne donne pas envie de rentrer au gouvernement", a-t-il ajouté.

"Il n'y aura pas de nouveau souffle, mais un changement de personnalités, c'est cela qui va nous être vendu", a assuré le député.

Evoquant la manifestation qui a rassemblé mardi plus de 21.000 personnes à Paris et des milliers dans toute la France contre la politique de Macron, Bernalicis a déclaré que l'on" reprend doucement la rentrée, on fait ce que l'on peut et il y a des choses qui ont changé, même si tout le monde ne le voit pas. La politique que poursuit Macron, c'est celle qu'ont enclenché Hollande et Sarkozy et qui est imposée par la Commission européenne", a-t-il conclu.

Commentaires

(0)
8Article précédent"Ça fait du bien de ne plus entendre Collomb" (député France Insoumise à i24NEWS)
8Article suivantIl y a 75 ans, la fuite en mer des juifs danois