Quantcast i24NEWS - France: des tags antisémites retrouvés à Albi

France: des tags antisémites retrouvés à Albi

Des tags antisémites retrouvés à Albi, le 26.11.2018
i24NEWS

Plusieurs tags ont été retrouvés lundi après-midi dans la ville d'Albi, en région Occitanie, a rapporté un témoin à i24NEWS.

i24NEWS

"Stop au sionisme ! Pouvoir au peuple ! Au chiotte la Licra et le Crif" peut-on lire sur le mur.

De nombreux tags antisémites avaient été également retrouvés au sein des universités françaises.

Après deux années de baisse, les actes antisémites en France sont en très forte hausse (+69%) sur les neuf premiers mois de 2018, s'était alarmé le Premier ministre Edouard Philippe dans une tribune publiée sur Facebook.

"Chaque agression perpétrée contre un de nos concitoyens parce qu’il est juif résonne comme un nouveau bris de cristal", affirme le chef du gouvernement dans cette tribune publiée exactement 80 ans après la funeste nuit de Cristal et ses exactions nazies contre les Juifs en Allemagne, le 9 novembre 1938.

"L'antisémitisme est profondément ancré dans notre pays (...) Nous atteignons des niveaux qui vont devenir insupportables", a-t-il estimé, en appelant à traiter ce phénomène de manière spécifique" avait ajouté le Premier ministre.

Le gouvernement prépare notamment pour 2019 une modification de la loi afin de renforcer la lutte contre la cyberhaine, en mettant la pression sur les opérateurs du Net.

"Dès la mi-novembre", une équipe nationale sera mobilisable "en permanence" au ministère de l'Education nationale pour intervenir dans les établissements scolaires en appui de tout enseignant confronté à l’antisémitisme, précise-t-il.

Le récent plan du Premier ministre contre le racisme et l'antisémitisme prévoit l'expérimentation d'"un réseau d’enquêteurs et de magistrats spécifiquement formés à la lutte contre les actes haineux", qui pourrait être étendu au niveau national, ainsi qu'un dispositif de pré-plainte en ligne afin de favoriser les signalements.

Commentaires

(2)

Les bonnes résolutions des pouvoirs publics, les condamnations verbales et autres balivernes resteront inopérantes, tant que durera le déni permanent de la justice. Il n'y a qu'à voir combien les juges ont traîné les pieds pour qualifier d'antisémite l'assassinat de Mme Halimi. Le jour où les coupables d'antisémitisme iront croupir en prison, en calmera quelques uns.

Le gouvernement est nul et trops mou il veux gouverner autrement et je pense qu il n est pas à la hauteur il n y a qu a voir les banlieues proche de pariS ou les flics ne pénètrent plus ou les élèves se baladent et agressent avec des armes factices ou reelle

8Article précédentDes "gilets jaunes" créent une "délégation" officielle et publient leurs revendications
8Article suivantGB: le Parlement votera le 11 décembre sur l'accord de Brexit