Quantcast i24NEWS - Angela Merkel demande aux pays de l'UE de ne pas déplacer leur ambassade à Jérusalem

Angela Merkel demande aux pays de l'UE de ne pas déplacer leur ambassade à Jérusalem

La chancelière allemande Angela Merkel à Bruxelles, le 25 novembre 2018
EMMANUEL DUNAND (AFP)

Le directeur fondateur de la Coalition européenne pour Israël à Bruxelles, Tomas Sandell a annoncé jeudi dans un message vidéo que la chancelière allemande Angela Merkel avait mené une campagne visant à empêcher les pays d'Europe centrale et orientale de déplacer leurs capitales à Jérusalem afin de préserver l'accord nucléaire iranien.

M. Sandell a déclaré dans un reportage du Jerusalem Post en novembre que Merkel avait appelé le président roumain Klaus Iohannis pour le convaincre de ne pas déplacer l’ambassade de son pays à Jérusalem.

"Ce que nous avons découvert, ce que j'ai entendu depuis un certain temps déjà, provient de pays d'Europe centrale et orientale susceptibles de déplacer leur ambassade à Jérusalem. C'est ce qui est naturel pour eux. Ce qu’ils ont à faire, c’est qu’ils ont reçu des appels de Berlin, de la chancelière Angela Merkel. Fondamentalement, cela ne peut se produire en aucune circonstance," a affirmé M. Sandell.

"C'est quelque chose d'inédit. Ce n'est pas l'Allemagne que nous connaissions. Ce n'est même pas Angela Merkel que nous connaissions lorsqu'elle a été élue," a-t-il ajouté.

Bon nombre des appels téléphoniques de Merkel avaient été adressés à des dirigeants européens en avril, alors que "de nombreux pays envisageaient sérieusement de déménager leurs ambassades".

Les initiatives anti-israéliennes de Merkel avaient trait à l’accord sur le nucléaire iranien, qui "a été très largement soutenu par l’Allemagne."

Selon M. Sandell, la décision de Merkel de bloquer la relocalisation des ambassades avait également été déclenchée par le fait de savoir "comment l'Allemagne n'a pas pu empêcher le marquage des marchandises israéliennes des territoires contestés" en 2015.

Il a également indiqué qu'il était prévu que l'Allemagne mette fin aux sanctions contre les produits israéliens. L'Allemagne a plutôt mis en œuvre "cette mesure contre-productive" pour punir les marchandises israéliennes, a-t-il ajouté.

L'Allemagne et l'UE ont distingué les produits israéliens issus des Territoires pour pénaliser l'État juif avec un système d'étiquetage spécial.

La politique de Merkel est "une grande préoccupation pour nous qui soutenons le peuple juif et l'État d'Israël", a-t-il exprimé.

Il a conclu sa vidéo en soulignant l'importance de reconnaître "Jérusalem comme capitale d'Israël".

Commentaires

(7)

Prenez votre retraite

Merkel a les boules de sa vie elle est complètement condamnée à supporter tous les musulmans qu'elle a gentiment donné asile

mais regardez moi cette sale gueule

elle est finie politiquement en Allemagne tout comme macron est fini ils sont finis ces brigands

Ils ont tué l europe

il faudra les jugé tôt ou tard pour tratrise aux nations d europe

Je lui souhaite que tout les émigrés qu’elle a si bien reçu et qu’ils vont vite se multiplier va arabiser l’Allemagne plus vite que prévu et pour elle fini d’aller en visite en Israël , il est vrai qu’avec l’âge lui rajouter des moustaches elle ressemble bien à son compatriote

8Article précédent"Gilets jaunes": le gouvernement suspend la hausse de la fiscalité sur le carburant pour six mois
8Article suivantGilets jaunes": trois mesures pour tenter d'apaiser la colère