Quantcast i24NEWS - La France rapatrie de Syrie plusieurs enfants de djihadistes

La France rapatrie de Syrie plusieurs enfants de djihadistes

Photo prise le 22 février 2019 près de Baghouz, dans l'est de la Syrie, montrant des hommes ayant quitté le dernier réduit du groupe Etat islamique (EI) et qui sont soupçonnés d'être des jihadistes
Bulent KILIC (AFP)

Les autorités françaises ont rapatrié vendredi "plusieurs" enfants de djihadistes, "orphelins et isolés, âgés de 5 ans et moins, qui se trouvaient dans des camps du nord-est de la Syrie", a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

"Ces enfants font l'objet d'un suivi médical et psychologique particulier et ont été remis aux autorités judiciaires", précise le ministère dans un communiqué.

BULENT KILIC (AFP)

Le texte, qui ne précise pas le nombre d'enfants, souligne que "les proches concernés, qui étaient en contact avec le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, ont été informés".

"La France remercie les Forces démocratiques syriennes de leur coopération, qui a rendu possible cette issue. La décision a été prise au regard de la situation de ces très jeunes enfants particulièrement vulnérables", ajoute le ministère.

Delil souleiman (AFP)

Mercredi soir, le président Emmanuel Macron semblait avoir douché les espoirs des familles, qui demandent depuis plusieurs mois le retour de leurs enfants, pour les juger en France, et de leurs petits-enfants, au titre de la protection de l'enfance.

"Pour ce qui est des enfants, c'est une approche au cas par cas qui est menée, en particulier en lien avec la Croix-Rouge internationale. C'est une approche humanitaire qui est suivie et avec beaucoup de vigilance", avait déclaré M. Macron depuis Nairobi.

"S'agissant des ressortissants français adultes, combattants et djihadistes ayant suivi Daech au Levant, la position de la France n'a pas changé : ils doivent être jugés sur le territoire où ils ont commis leurs crimes", a par ailleurs souligné vendredi le ministère des Affaires étrangères. "C'est une question de justice et de sécurité à la fois".

Commentaires

(7)

Kol Hakavod ! C est ça la différence entre la France et ...d autres pays. Qu' ont fait des enfants de 5 ans, franchement ? Rien si ce n est de naître.

Les gens n’en veulent pas Les politiques attestent qu’ils ne récupèreront personne. Mais ça se fait tranquillement quand même.

(Dans le cas contraire, j aurais dit que les décideurs ont perdu la raison.)

Comment ça les gens n en veulent pas ?

Messieurs les djihadistes, elle est là notre supériorité. Vous, vous tuez des enfants tandis que nous, nous les sauvons !!

“Les gens n’en veulent pas”....! Comment peut on prononcer une telle phrase, comment peut on écrire ces mots là....??? Mais à ceux qui pensent qu’on ne doit pas accueillir ces enfants...., je me demande comment faites vous avec vos propres enfants...??? Et vous leur dites que vous les aimez...? Racontez cela à vos enfants.... ils vont vous adorer! Moi en tant qu’être humain, français, juif..., je me porte volontaire pour en adopter... dans leur origine!

oui c est un "beau geste "certes mais rdv dans une a deux décennies quand ces enfants devenus adolescents et adultes et ayant grandi dans les familles de leur parents décédés en Syrie ou ailleurs élevés dans leur "souvenir" d où naîtra un désir de vengeance inéluctable......

8Article précédentCrash/Ethiopie: le "processus d'enquête" a débuté à Paris (Ethiopian Airlines)
8Article suivantActe 18 - l'ultimatum: "on passe aux choses sérieuses"