Pas de résultats.

Les Allemands accueillent chaleureusement un acteur jouant Hitler

i24NEWS

2 min
Acteur qui joue Hitler
FacebookActeur qui joue Hitler

L'acteur s'est promené dans le pays et s'est dit choqué par l'accueil chaleureux des gens qu'il a rencontré

Un acteur allemand déguisé en Adolf Hitler, qui a voyagé à travers le pays pendant quatre semaines pour discuter avec des gens à l’occasion de la sortie d’un film cette semaine, a affirmé avoir été choqué par l'accueil chaleureux qu'il a reçu, a annoncé le Jérusalem Post mardi. 

Le film "Regardez qui est de retour" est une adaptation d'un roman satirique Timur Vermes, vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Dans ce livre, Hitler se réveille dans les temps modernes, devient une célébrité et fait son retour en politique.

Vermes a déclaré avoir écrit ce livre pour fustiger ce qu'il appelle “la complaisance des Allemands“ à l'égard des nazis et affirme qu’Hitler aurait une chance d'arriver au pouvoir aujourd'hui, même si l'Etat allemand moderne est construit de manière à ce que la tyrannie nazie ne puisse jamais réapparaître.

"Comment est-ce possible que tant de gens réagissent positivement à Hitler?" a déclaré le réalisateur David Wnendt à la chaîne de télévision allemande ARD.

Dans le film, on voit l'acteur Oliver Masucci, portant une moustache similaire à celle d’Hitler, se mêler aux foules de gens souriants, leur serrer la main, posant sur des photos avec des pompiers.

“Les gens ont rapidement oublié que les caméras tournaient et ont commencé à parler à l'homme, à s’ouvrir à lui", a déclaré Masucci.

Le tournage a eu lieu peu de temps avant l'émergence du mouvement anti-islam Pegida, dont le siège se situe dans la ville de Dresde, et qui a attiré des dizaines de milliers de partisans à ses rassemblements plus tôt cette année.

Le succès de l'ouvrage et l'intérêt des médias pour le film, reflète une fascination chez les Allemands pour le chapitre le plus sombre de leur histoire, même 70 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale et de l'Holocauste.

Le nouveau film intervient alors que de plus en plus d'Allemands émettent des doutes sur la question de l’immigration, et sont préoccupés par le coût et l'impact social de l'arrivée de centaines de milliers de réfugiés cette année.