Quantcast i24NEWS - Gaza: le Hamas accuse l'Iran de ne pas l'avoir aidé financièrement

Gaza: le Hamas accuse l'Iran de ne pas l'avoir aidé financièrement

Le numéro deux du Hamas, Moussa Abou Marzouk le 23 janvier 2018 à Damas
Louai Beshara (AFP/Archives)
"Depuis 2009, nous n' avons rien reçu de leur part et tout ce qu'ils disent est faux" Abou Marzouk

Le vice-président du bureau politique du Hamas, Moussa Abou Marzouk, a accusé l'Iran d'avoir menti sur l'aide financière qu'il prétend apporter au Hamas, affirmant que le mouvement islamiste palestinien n'a pas reçu de financement iranien depuis 2009, a rapporté le quotidien Asharq al-Awsat dimanche, selon le Jérusalem Post.

Dans un enregistrement audio Abou Marzouk est entendu disant que "la réalité n'a rien à voir avec ce que dit l'Iran..."

"Depuis 2009, nous n' avons rien reçu de leur part et tout ce qu'ils disent est faux, ils ne nous aident pas financièrement ", a-t-il déclaré.

Abou Marzouk accuse l'Iran du manque d'aide financière mais aussi de l'absence d'aide militaire.

Le dirigeant du Hamas a rejeté les allégations iraniennes selon lesquelles un certain nombre de navires transportant des armes, interceptés au cours des dernières années par Israël étaient destinés au Hamas.

"Chaque navire intercepté transportant des munitions depuis 2011, selon les Iraniens, nous était envoyé", a-t-il rapporté sarcastiquement.

Le dirigeant du Hamas a exprimé une forte opposition à la participation de l'Iran au Yémen, en faisant valoir que "les Iraniens ont ruiné le pays avec leur politique et la façon dont ils traitaient les gens."

Abou Marzouk devrait être le prochain dirigeant de la délégation du Hamas au Liban où il rencontrera de hauts responsables iraniens. Ses remarques contre l'Iran reflètent la tentative de la part du Hamas d'amener l'Iran à les aider financièrement.

Commentaires

(1)

Les loups se bouffent entre-eux maintenant

8Article précédentFenêtre sur la presse arabe du 31 janvier 2016
8Article suivantYémen: commission d'enquête "indépendante" sur les bavures militaires