Quantcast i24NEWS - Israël: un ministre déplore le traitement des Palestiniens aux checkpoints

Israël: un ministre déplore le traitement des Palestiniens aux checkpoints

Israeli forces have increased security at checkpoints across the West bank after a spate of stabbing attacks
Jaafar Ashtiyeh (AFP)
"Honte à Israël et à son système de défense" a déclaré le ministre israélien de l'Agriculture

Le ministre israélien de l'Agriculture Uri Ariel (Habayit Hayehudi, parti nationaliste sioniste-religieux) a critiqué vendredi l''état lamentable" des points de contrôle en Cisjordanie, affirmant que la manière dont les Palestiniens sont contraints d'attendre pendant des heures "au soleil et sans eau" était "une honte."

"Honte à Israël et à son système de défense'' a déclaré Ariel sur Radio Tel Aviv. Il a notamment appelé le Premier ministre Netanyahou à opérer un changement et à rendre plus "humains" les points de contrôle en Cisjordanie.

"Vous devriez voir dans quelles conditions (les travailleurs palestiniens) attendent pour entrer en Israël. Qu'est-ce qui nous empêche d'arranger cela, 50 millions de shekels? "

Ariel a décrit les conditions désastreuses aux postes de contrôle, en disant que les travailleurs palestiniens arrivent aux points de contrôle à 3h du matin et ne passent en Israël qu'à sept heures, il a déploré des heures d'attente "sans eau." Lorsqu'on lui a demandé comment Netanyahou a répondu à ce problème, Ariel a déclaré: "il n'a rien fait."

Ariel a également suggéré à Netanyahou qu'Israël prenne des mesures unilatérales pour améliorer la situation économique en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Il n'est pas opposé à la construction d'un port de mer pour Gaza ou au transfert de gaz et d'eau dessalée à la Cisjordanie."

Des responsables palestiniens et internationaux ont dit craindre mercredi un ralentissement de la reconstruction dans la bande de Gaza, seulement 40% des fonds promis ayant été versés après la guerre avec Israël de l'été 2014 qui a dévasté l'enclave palestinienne.

Le Premier ministre de l'Autorité palestinienne (AP) Rami Hamdallah a déclaré que les autorités étaient en mesure de réparer plus de 100.000 maisons partiellement endommagées et donner des compensations aux entreprises victimes de cette guerre entre Israël et des groupes palestiniens, dont le mouvement islamiste Hamas.

Commentaires

(0)
8Article précédentIsraël: la police souhaite recruter davantage de Musulmans dans le secteur arabe
8Article suivantSyrie: l'ONU propose une solution avec Assad, refus de l'opposition