Pas de résultats.

L'Algérie ordonne le retrait immédiat de livres scolaires qui mentionnent Israël

i24NEWS

2 min
A Muslim student is pictured in a classroom at a school in Aubervilliers, outside Paris, on September 19, 2013
Lionel Bonaventure (AFP/File)A Muslim student is pictured in a classroom at a school in Aubervilliers, outside Paris, on September 19, 2013

L'Algérie figure parmi les 5 pays les plus antisémites du monde.

La ministre algérienne de l'Education, Nouria Benghabrit-Remaoun, a ordonné le "retrait immédiat" des livres de géographie des écoles primaires après avoir remarqué la présence du nom d'Israël sur les cartes et l'absence de la "Palestine", a rapporté le journal Ennahar.

D'après le rapport, la ministre a également ouvert une enquête contre la maison d'édition responsable de la publication de ces cartes.

La religion majoritaire en Algérie est l'islam sunnite et le pays se revendique profondément pro-palestinien comme la quasi-totalité des pays d'Afrique du Nord.

La population juive d'Algérie, qui comptait 130 000 membres avant la guerre d'indépendance avec la France en 1954, s'est considérablement réduite bien qu'aucun chiffre officiel ne soit disponible.

La plupart des juifs ayant fui pendant la guerre, ceux qui ont choisi de rester ont été pris pour cible par les islamistes durant une décennie sanglante de guerre civile où deux des trois grands leaders de la communauté ont été assassinés et les synagogues fermées.

L'Algérie figure parmi les 5 pays les plus antisémites du monde.

La semaine dernière, l'équipe féminine paralympique algérienne de goalball a été visée par une enquête du Comité International Paralympique (IPC) soupçonnée de boycotter des matchs contre Israël.

L'équipe a déclaré avoir eu des déconvenues lors de son séjour au Brésil, prétextant avoir manqué un bus puis avoir subi l'annulation d'un vol.

Par ailleurs, un match amical de football entre le Ghana et l'Algérie programmé pour septembre, avait été annulé en juillet en raison de l'opposition du gouvernement algérien envers l'entraîneur de l'équipe ghanéenne d'origine israélienne.