Quantcast i24NEWS - Le Hamas accuse Israël d'avoir éliminé un de ses cadres à Gaza

Le Hamas accuse Israël d'avoir éliminé un de ses cadres à Gaza

مازن فقها عند تنفيذ عملية تبادل الاسرى
من الارشيف
Faqha avait été condamné à la prison à perpétuité par Israël pour avoir organisé un attentat-suicide en 2002

Le mouvement terroriste Hamas a accusé Israël d'avoir éliminé vendredi soir un de ses cadres, libéré par l'Etat hébreu dans le cadre d'un échange de prisonniers, près de son domicile à Gaza. Israël n'a pas donné suite aux accusations du Hamas

Faqha, qui avait été condamné à la prison à perpétuité pour avoir organisé un attentat-suicide dans le nord d'Israël en 2002, avait été libéré en 2011 dans le cadre de l'échange d'un millier de prisonniers palestiniens contre la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit.

"Des hommes armés non identifiés ont assassiné par balles vendredi soir Mazen Faqha dans le quartier de Tell al-Hawa" dans le sud-ouest de la ville de Gaza, a indiqué Iyad al-Bozoum, un dirigeant du Hamas.

De son côté, le porte-parole de la police gazaouie Ayman al-Batniji a indiqué que Faqha avait été abattu de "quatre balles dans la tête".

"Nous faisons porter l'entière responsabilité de l'assassinat criminel du combattant Faqha à l'occupant (israélien) et à ses collaborateurs", a menacé dans la nuit le Hamas. "Nous savons comment nous devrons répondre face à ce crime".

Originaire d'un village de Cisjordanie, Faqha dirigeait à l'époque le bureau du Hamas chargé de mener des attaques terroristes contre Israël depuis et sur le territoire. Sa branche s'était spécialisée dans le recrutement de kamikazes, dans la collecte d'armes et dans la préparation d'engins explosifs.

Impliqué dans plusieurs attentats, Faqha avait notamment été chargé d'envoyer un kamikaze pour mener une attaque dans le nord d'Israël en 2002, au cours de laquelle neuf personnes avaient été tuées et 52, blessées.

La même année, il avait été capturé par l'armée israélienne et le Shin Bet dans son village natal, Toubas, dans le nord de la Cisjordanie, après une longue traque.

Avant sa libération dans le cadre de l'accord Shalit, Faqha purgeait neuf condamnations à perpétuité pour avoir planifié l'attaque terroriste de 2002. Après sa sortie de prison, il a avait été transféré vers la bande de Gaza.

Commentaires

(0)
8Article précédentL'ancien président égyptien Hosni Moubarak libéré
8Article suivantSyrie: 16 morts dans un raid aérien sur une prison