Quantcast i24NEWS - Syrie: l'EI résiste à Tabqa face aux forces antidjihadistes

Syrie: l'EI résiste à Tabqa face aux forces antidjihadistes

A general view shows the town of Tabqa after members of the US-backed Syrian Democratic Forces recaptured several neighbourhoods in the town, which lies about 55 kilometres (35 miles) west of Raqa city, on April 30, 2017
DELIL SOULEIMAN (AFP)
Les FDS ont lancé en novembre une offensive sur Raqa, avec le soutien aérien et logistique de Washington

Quelques dizaines de djihadistes du groupe Etat islamique (EI) résistaient dimanche face à l'alliance arabo-kurde soutenue par Washington dans Tabqa, verrou clé sur la route de Raqa, principal fief de l'organisation ultraradicale en Syrie, selon une ONG.

Ces combattants sont concentrés dans le nord de Tabqa, empêchant les Forces démocratiques syriennes (FDS) de contrôler l'ensemble de cette ville, qui est un objectif crucial dans leur marche vers la "capitale" de l'EI en Syrie, située à 55 km plus à l'est.

"Des djihadistes sont encore présents dans les quartiers de Wahda et Hourriya", a expliqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon lui, ils ne sont que quelques "dizaines". Ils engagent de petits accrochages avec les FDS et posent des mines.

Les FDS, alliance composée de combattants kurdes et arabes syriens, ont lancé en novembre une offensive sur Raqa, avec le soutien aérien et logistique de Washington, et ont depuis pris le contrôle de larges pans de territoire.

Elles sont entrées à Tabqa le 24 avril et se sont emparées d'environ 90% de la ville mais buttent sur une poche de résistance dans le nord de la cité et sur le barrage du même nom, sur l'Euphrate, juste au nord.

Un commandant des FDS dans Tabqa a indiqué dimanche à l'AFP que les combats étaient "violents" dans le nord de la ville.

"L'opération se déroule lentement à cause de la présence de civils que les jihadistes utilisent comme boucliers humains", a-t-il affirmé.

"Mais nous serons bientôt à même d'annoncer la libération totale de la ville", a-t-il ajouté.

Tabqa est doublement stratégique dans le cadre de l'opération "Colère de l'Euphrate" lancée par les FDS en novembre: elle constitue un verrou sur une route de ravitaillement de Raqa et son barrage hydro-électrique est le plus grand de Syrie.

Commentaires

(0)
8Article précédentIsmaïl Haniyeh élu nouveau chef du Hamas
8Article suivantL'armée américaine confirme la mort du chef de l'EI en Afghanistan