Quantcast i24NEWS - Le BDS libanais réclame le boycott du film "Wonder Woman"

Le BDS libanais réclame le boycott du film "Wonder Woman"

Gal Gadot, pictured on March 20, 2016, is the star of "Wonder Woman" in Warner Brothers' hotly anticipated upcoming film
Mike Coppola (Getty/AFP/File)
"Nous sommes convaincus que vous allez apporter à ce grave problème une attention toute particulière"

La branche libanaise du mouvement anti-israélien BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions), la Campagne pour le boycott des soutiens d’Israël au Liban (CBSI), a exigé dimanche l’interdiction de diffuser le blockbuster américain "Wonder Woman", au prétexte qu'il met en vedette l'actrice israélienne Gal Gadot.

"L’actrice principale du film Wonder Woman est israélienne (Gal Gadot), ce qui est contre la loi!", peut-on lire sur la page facebook du CBSI.

Facebook

Dans une lettre envoyée ce mois au bureau dédié au boycott d'Israël au sein du ministère libanais de l'Economie, le BDS a souhaité informer les responsables qu'une Israélienne joue dans ce film, bientôt projeté dans les cinémas du pays.

"Cette actrice a servi dans l'armée israélienne et a été couronnée reine de beauté d'Israël. Elle a aussi apporté son soutien à l'armée israélienne pendant la dernière guerre à Gaza", a écrit au ministère Abdel Malik Sukria, représentant du mouvement BDS au Liban.

"Nous sommes convaincus que vous allez apporter à ce grave problème une attention toute particulière", a-t-il conclu.

C’est la deuxième fois que le BDS libanais appelle au boycott d’un film dont la star israélienne est à l’affiche, réclamant auprès du gouvernement en avril 2016, l’interdiction du film "Batman VS Superman".

L’actrice Gal Gadot n'a jamais caché son soutien à l'armée israélienne. Dans une interview accordée à un magazine de mode en juillet dernier, elle avait déclaré que l'armée lui avait donné "une bonne formation pour Hollywood".

Commentaires

(1)

vous ne voulez quand même pas qu'on fasse la publicité à une militaire israélienne qui a tué et bombardé nos enfants à Cana au Liban entre autre.... sans parler des exactions perpétués en Palestine...

8Article précédentPour le Pentagone, les "victimes civiles sont inévitables" en Irak et en Syrie
8Article suivantLutte antiterroriste et coopération au coeur des discussions de Lavrov au Caire