Quantcast i24NEWS - Frustré par les USA, Abbas songerait à dissoudre l'Autorité palestinienne

Frustré par les USA, Abbas songerait à dissoudre l'Autorité palestinienne

Le président palestinien Mahmoud Abbas le 18 juillet 2017 à Pékin
Mark Schiefelbein (POOL/AFP/Archives)
Le président de l'AP pourrait demander une adhésion totale des Palestiniens à l'AG des Nations Unies

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a fait part de sa déception auprès de plusieurs interlocuteurs quant aux efforts déployés par les États-Unis pour relancer le processus de paix, alors qu'il doit rencontrer dans les prochains jours les envoyés du président américain Donald Trump pour le Moyen-Orient, Jared Kushner et Jason Greenblatt, selon des sources palestiniennes, citées au journal arabe Al-Hayat.

Abbas espère recevoir des réponses concrètes aux conditions qu'il a posées pour revenir à la table des négociations avec Israël, selon le journal.

Les termes en question sont peu ou prou les mêmes que ceux posés par Abbas dans le passé : le gel des constructions israéliennes en Cisjordanie et la mise en place de la solution à deux Etats, des conditions pour lesquelles l'administration Trump a refusé de s'engager.

L'exaspération d'Abbas envers Washington est notamment motivée par les objections américaines aux sanctions qu'il a imposées au mouvement terroriste Hamas dans la bande de Gaza, qui nuisent non seulement à l'organisation terroriste, mais aussi aux habitants de l'enclave.

Selon Al-Hayat, le dirigeant palestinien envisage plusieurs options politiques et diplomatiques, parmi lesquelles la demande d'une adhésion totale des Palestiniens à l'Assemblée générale des Nations Unies.

Abbas envisagerait également le démantèlement de l'Autorité palestinienne, de son gouvernement et de son conseil législatif, ainsi que le transfert des pouvoirs ai Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), qui deviendrait alors le seul pouvoir exécutif de la région.

L'Autorité palestinienne aurait également l'intention de se tourner vers la Cour pénale internationale de La Haye. Une délégation palestinienne doit aussi se rendre aux Pays-Bas pour rencontrer la procureure générale du tribunal, Fatou Bensouda.


Une délégation américaine est attendue ce soir... by i24news-fr

Lors d'une réunion mardi entre le gendre de Trump, Jared Kushner, en charge du dossier du processus de paix israélo-palestinien, et le roi de Jordanie Abdallah II, les deux hommes ont abordé les modalités visant à relancer les négociations sur la base de la solution à deux Etats.

Au cours de la réunion, le roi Abdallah a souligné le rôle important joué par les États-Unis dans le processus de paix et l'engagement du président Trump pour parvenir à la paix entre Israël et les Palestiniens.

En marge de la réunion en Jordanie, la délégation américaine a rencontré mardi l'émir de Qatar, Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani.

Les deux parties ont de nouveau discuté du processus de paix ainsi que de la guerre contre le terrorisme.

Commentaires

(7)

Il se comporte comme un gamin capricieux dont les envies ne sont pas satisfaites.

Jeu de dupes L AP ne sera jamais dissoute Trop d argent en jeu

te gêne pas Mahmoud dissout

qu'il se dissolve.

il s'imagine , que nous allons accepter un état Palestinien avec jérusalem est comme capital ,de la Judée Samarie . il peut déjà se fouttrent les deux doigt dans les yeux . si je t'oublie jérusalem , que ma droite s'oublie. Que ma langue s'attache à mon palais, si je ne me souviens pas de toi ,si je n'évoque pas jérusalem au plus haut de ma joie. nous attendrons le temps qu'il faudra mais ,à coup sûr il viendra très bientôt .בעייה

La région dite Cisjordanie par certains et Palestine par d'autres, tous autant désireux d'effacer le nom original et authentique d'Israël, est le cœur de notre Nation; bien plus que Haïfa ou Eilat. Mais reconnaître que Hebron est juif signifie reconnaître le droit d'aînesse d'itzhak sur Ishmael pour les musulmans. Et reconnaître Jérusalem comme capitale de l'Etat juif remet en question la déviation hérétique des juifs qui justifie le christianisme. Là est le cœur de ce conflit insoluble pour l'instant. Les discussions territoriales ne sont que des prétextes

Chiche... Qu'il dissout...!!! Ensuite son "organisation" ne vaudra pas plus que dix sous...!!!

8Article précédentEgypte: le ministre des AE annule sa rencontre avec Jared Kushner
8Article suivant"L'Iran cherche à 'libaniser' la Syrie en y implantant une armée" (Netanyahou)