Tirs de roquettes sur Ashkelon et Ashdod: l'armée israélienne frappe une quinzaine de positions du Hamas à Gaza

i24NEWS

2 min
Des bâtiments au nord de la bande de Gaza à l'aube avec en arrière-plan, les deux cheminées de la centrale israélienne d'Ashkelon (en haut à gauche), le 16 mai 2019
AFP / THOMAS COEXDes bâtiments au nord de la bande de Gaza à l'aube avec en arrière-plan, les deux cheminées de la centrale israélienne d'Ashkelon (en haut à gauche), le 16 mai 2019

Un complexe militaire de la force navale du Hamas et un tunnel d'attaque ont notamment été ciblés

L'aviation israélienne a riposté et frappé dans la nuit de mardi à mercredi une quinzaine de positions du groupe islamiste Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza, dont un complexe militaire de la force navale du groupe et un tunnel d'attaque.

"Des avions de combat ont touché 15 cibles terroristes au nord et au centre de la bande de Gaza, incluant une usine de fabrication d'armes, des cibles des forces militaires navales et un tunnel d'attaque du Hamas", a affirmé mercredi un communiqué de l'armée.

L'armée "continuera (...) de tenir le Hamas pour responsable de tout ce qui vient de la bande de Gaza", selon le texte.

Video poster

Des alertes à la roquette avaient retenti mardi soir à Ashdod (sud d'Israël) alors que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, en campagne pour les législatives du 17 septembre, y tenait un meeting.

L'armée israélienne a indiqué que deux roquettes tirées depuis le territoire palestinien avaient été interceptées par le système de défense aérienne "Dôme de fer". 

L'armée a précisé que les sirènes avaient retenti près d'Ashkelon et à Ashdod, sans donner plus de détails.

M. Netanyahou a été évacué pas ses services de sécurité avant de revenir sur scène et reprendre son discours.

Il s'est ensuite rendu au quartier général de la Défense pour une réunion sécuritaire avec notamment le chef d'État-Major, Aviv Kochavi.

Cet article a reçu 1 commentaires