Le Hezbollah tire sur un drone israélien au sud du Liban

i24NEWS

2 min
An Israeli army's Skylark I (Rochev Shamayim) unmanned drone aircraft used for monitoring purposes flies along the border between Israel and Lebanon, on April 21, 2014
JACK GUEZ / AFPAn Israeli army's Skylark I (Rochev Shamayim) unmanned drone aircraft used for monitoring purposes flies along the border between Israel and Lebanon, on April 21, 2014

Un missile anti-aérien a bien été tiré sur un drone en provenance du Liban

Un drone israélien survolant l'espace aérien du Liban a été visé par un tir de "missile" jeudi, a annoncé l'armée israélienne.

Video poster

"Un missile a été tiré au-dessus du territoire libanais en direction d'un drone de l'armée israélienne qui n'a pas été touché", a-t-elle ajouté dans un communiqué.

https://twitter.com/i/web/status/1189889680436842497 ...

Ce post ne peut être affiché car les cookies pour les réseaux sociaux sont désactivés. Vous pouvez les réactiver en cliquant sur .

A Beyrouth, le mouvement armé libanais Hezbollah, bête noire d'Israël, a affirmé dans un communiqué diffusé par sa chaîne de télévision Al-Manar que ses combattants "avaient affronté un drone au-dessus du sud du Liban avec les armes appropriées et l'ont poussé à quitter la région".

Le 13 octobre, l'armée libanaise a accusé Israël d'avoir envoyé un drone de reconnaissance au-dessus de la banlieue sud de Beyrouth, bastion du Hezbollah où deux drones chargés d'explosifs avaient été envoyés le en août dans cette même région.

Poids lourd de la vie politique libanaise, représenté au gouvernement et au Parlement, le Hezbollah s'est engagé à abattre les drones israéliens qui violeraient de nouveau l'espace aérien libanais.

La dernière grande confrontation entre le Hezbollah et Israël remonte à 2006 et elle avait fait en un mois plus de 1.200 morts côté libanais en majorité des civils, et 160 côté israélien en majorité des militaires.

Video poster

Cet article a reçu 2 commentaires