Quantcast i24NEWS - Fatah et Hamas en Egypte en vue de la fin d'une décennie de crise politique

Fatah et Hamas en Egypte en vue de la fin d'une décennie de crise politique

From left to right in front row, Hamas leader in the Gaza Strip Yahya Sinwar, Head of Palestinian General Intelligence Majid Faraj, Head of the Hamas political bureau Ismail Haniyeh, Palestinian Prime Minister Rami Hamdallah and an Egyptian mediator hold
(AP Photo/Prime Minister Office)
Le président de l'Autorité palestinienne et le chef du Hamas n'assisteront pas aux pourparlers

Les rivaux palestiniens Fatah et Hamas ont envoyé lundi des représentants en Egypte en vue de pourparlers visant à mettre fin à une décennie de crise politique.

Des hauts fonctionnaires du mouvement islamiste Hamas et du parti laïc Fatah se rencontreront mardi dans la capitale égyptienne dans l'espoir de mettre un terme à la division interne, qui dure depuis un désaccord remontant à 2007.

Le chef adjoint, Salah al-Aruri, et le leader du mouvement à Gaza, Yahya Sinwar, dirigeront la délégation du Hamas, a déclaré un porte-parole dans un communiqué. "Nous ne reviendrons pas à la division d'aucune façon", a affirmé Sinwar dimanche soir avant le voyage.

Le président de l'Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas et le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, n'assisteront pas aux pourparlers, qui se tiendront à huis clos.

Le Premier ministre de l'AP, Rami Hamdallah, s'est rendu à Gaza la semaine dernière pour la première fois depuis 2015, où ses ministres ont officiellement repris le contrôle des ministères.

Les pourparlers au Caire commenceront avec la tâche difficile de négocier des points importants, notamment la question de l'aile militaire du Hamas qui compte quelques 25.000 hommes.

Mahmoud Abbas a d'ailleurs prévenu qu'il n'accepterait pas que le Hamas garde ses armes, mais les responsables du Hamas ont rejeté l'idée d'un désarmement, ce qui pourrait effectivement mettre fin au mouvement selon les analystes.

D'autres sujets seront abordés comme le contrôle des frontières entre Gaza, l'Egypte et Israël; le futur de dizaines de milliers d'employés de la fonction publique affiliés au Hamas depuis dix ans ainsi que la série de mesures punitives qu'Abbas a prises contre le Hamas au cours des derniers mois.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(1)
goliat

De la poudre aux yeux. La réconciliation ne se fera jamais car ils sont aux antipodes tous les 2

8Article précédentGardiens de la révolution sur la liste noire US: l'Iran réitère ses menaces
8Article suivantRéconciliation palestinienne: début des pourparlers Hamas-Fatah au Caire