Quantcast i24NEWS - Nasrallah "fier" d’avoir livré des missiles antichar de type Kornet à Gaza

Nasrallah "fier" d’avoir livré des missiles antichar de type Kornet à Gaza

Capture d'écran de la télévision du Hezbollah, Al Manar TV, montrant le chef du mouvement chiite libanais Hassan Nasrallah lors de son discours, le 10 novembre 2017
HO (AL-MANAR TV/AFP)
Le Hezbollah nie par ailleurs envoyer des armes au Yémen, à Bahreïn et au Koweït

Dans un discours télévisé, le chef du mouvement terrorsite libanais du Hezbollah a indiqué lundi être "fier" d'avoir livré des missiles antichar de type "Kornet" à Gaza.

Le missile anti-char Kornet avait été utilisé en avril 2011 contre un autobus scolaire israélien. Il a été largement utilisé par le Hezbollah au cours de la Deuxième Guerre du Liban.

Hassan Nasrallah a également déclaré être prêt à retirer ses combattants d'Irak après la défaite totale du groupe Etat islamique (EI) et a rappelé que son mouvement avait envoyé des "commandants" en Irak pour combattre l'EI, en coordination avec les autorités de Bagdad.

"Si nous jugeons que c'est fini, qu'il n'est plus nécessaire pour nos frères de rester là-bas, ils reviendront pour rejoindre d'autres théâtres" d'intervention, a-t-il lancé alors que les djihadistes ont été chassés de tous leurs centres urbains.

"Nous considérons que la mission a été accomplie, mais nous attendons l'annonce irakienne de la victoire finale", a souligné Hassan Nasrallah, dont le mouvement est également présent contre l'EI en Syrie voisine.

Les autorités de Bagdad ont annoncé vendredi avoir repris Rawa, dernière localité tenue par l'EI sur le territoire irakien.

Suleiman al-ANBARI (AFP)

En un peu plus de trois ans, l'organisation ultraviolente responsables d'exactions et d'attentats sanglants a vu son "califat" autoproclamé en 2014 sur de larges pans de l'Irak et de la Syrie s'écrouler quasiment totalement.

Le chef du Hezbollah a par ailleurs nié que le mouvement terroriste chiite envoyait des armes au Yémen, à Bahreïn et au Koweït, au lendemain d'accusations en ce sens faites par la Ligue arabe.

"Nous n'avons jamais envoyé d'armes au Yémen, à Bahreïn ou au Koweït, nous n'avons jamais envoyé d'armes vers aucun pays arabe", a lancé Hassan Nasrallah lors de l'allocution télévisée.

Son mouvement a été accusé dimanche, dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion de la Ligue arabe, de fournir "des armes sophistiquées" aux "groupes terroristes" dans les pays arabes.

L'Arabie saoudite et l'Iran se sont livré au début du mois à une violente passe d'armes au sujet du Yémen, déclenchée par un tir de missile de rebelles yéménites intercepté au-dessus de l'aéroport international de Riyad.

"Je nie catégoriquement le lien de tout homme du Hezbollah avec le tir de ce missile", a lancé lundi Hassan Nasrallah.

Le tir de ce missile, intercepté près de la capitale saoudienne, a été revendiqué par les rebelles chiites Houthis, qui luttent au Yémen contre une coalition militaire emmenée par l'Arabie saoudite.

Commentaires

(1)

Israël sait qu'il se cache au font d'un bonker il ne sort jamais depuis plusieurs années bonjour lá puanteur,je me pose toujours la question pourquoi quand on les voit à la TV défilé ils font sale et puant , le savon ils doivent pas savoir se que c'est ,

8Article précédentEsclaves/Libye: Guterres évoque de possibles crimes contre l'humanité
8Article suivantLe Hamas rejette la résolution qualifiant le Hezbollah libanais de terroriste