Pas de résultats.

close

La Turquie prête à envoyer un ambassadeur en Israël si l'État hébreu fait de même, selon un responsable (rapport)

i24NEWS

clock 2 min

Le président turc Recep Tayyip Erdogan donne une conférence de presse après la réunion du cabinet au complexe présidentiel d'Ankara, le 29 mars 2021.
ADEM ALTAN / AFPLe président turc Recep Tayyip Erdogan donne une conférence de presse après la réunion du cabinet au complexe présidentiel d'Ankara, le 29 mars 2021.

Le rapport intervient alors que la Turquie semble chercher à rompre son isolement régional

La Turquie est prête à envoyer un ambassadeur en Israël si l'Etat hébreu s'engage également à envoyer un diplomate à Ankara, a déclaré un haut responsable turc à Israel Hayom.

Le rapport intervient alors que la Turquie semble chercher à rompre son isolement régional.

Video poster

Mi-mars, Ankara a multiplié les gestes d'ouverture en direction de l'Egypte, appelant à "renforcer" les contacts pour mettre fin à près d'une décennie de crise. 

En effet, la pays a mené une offensive de charme pour réparer ses relations avec Le Caire, qui se sont fortement dégradées depuis la destitution en 2013 du premier président démocratiquement élu d'Egypte, Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans et soutenu par la Turquie.

D'autre part, en 2018, la Turquie avait rappelé son envoyé en Israël en raison de la mort de dizaines de Palestiniens dans des heurts avec l'armée israélienne dans la bande de Gaza.

L’Etat hébreu avait ensuite ordonné au consul général turc à Jérusalem de partir lui aussi. L'ambassadeur, Eitan Naeh, avait été convoqué au ministère des Affaires étrangères et avait été prié "de retourner dans son pays pour un certain temps".  

Lors de la récente campagne électorale, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a confirmé que malgré la crise diplomatique les deux pays avaient toutefois engagé des pourparlers sur l'exploration gazière en Méditerranée orientale.