Quantcast i24NEWS - Israël bombarde un centre de recherche scientifique près de Damas (médias syriens)

Israël bombarde un centre de recherche scientifique près de Damas (médias syriens)

Israel acknowledges carrying out dozens of air strikes in Syria to stop what it calls advanced arms deliveries to Hezbollah
JACK GUEZ (AFP/File)
Il s'agirait de la deuxième attaque israélienne en moins d'une semaine

L'armée israélienne a frappé plusieurs positions du régime syrien près de Damas dans la nuit de lundi à mardi, ont rapporté les médias syriens.

Outre des entrepôts d’armes et des positions militaires, un centre de recherche scientifique à Jamaraya aurait également été ciblé par les bombardements, a indiqué le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane.


"Les avions israéliens ont visé la région de Jamaraya située près de Damas et qui comprend un centre de recherche scientifique et des dépôts d'armes du régime et de ses alliés", a-t-il déclaré.

Selon la télévision d’Etat, le bouclier anti-missile syrien aurait intercepté au moins trois missiles israéliens, alors que, comme à son habitude, l'Etat hébreu n'a pas commenté l'information des médias arabes.

Ce bombardement israélien présumé serait le second en moins d’une semaine, après des frappes menées dans la nuit de vendredi à samedi soir, qui ont une base militaire iranienne près de la capitale syrienne.

D'après des médias locaux, les frappes ont été menées par des avions de chasse israéliens qui ont tiré depuis l'espace aérien libanais.

Les médias syriens ont par ailleurs affirmé que le site militaire iranien était situé à une dizaine de kilomètres au sud de Damas, et abritait une base en construction qui devait accueillir plusieurs centaines de soldats iraniens. L’attaque aurait fait plus de dix morts.

Commentaires

(2)

Voilà la véritable information et la mauvaise annonce disant que les Syriens avaient abattu des missiles: "Ce raid, confirmé par Michaël Béhé à Beyrouth qui a parlé à deux témoins oculaires, a été mené selon des media arabes par des chasseurs-bombardiers israéliens. Les témoins interrogés par le chef de la Ména libanaise ont évoqué de très fortes explosions provoquées par des missiles, ainsi que d’importants incendies, comme en témoigne la photographie suivante. Le bruit des détonations a été clairement entendu dans l’ensemble de la capitale syrienne. Les mêmes témoins ont vu des tirs de la DCA gouvernementale contre les appareils israéliens et/ou contre les missiles qu’ils avaient lancés. L’annonce faite par l’agence de presse officielle du régime SANA selon laquelle l’Armée syrienne aurait abattu trois des six missiles tirés par les Israéliens n’est pas crédible. Lors des précédents raids attribués à Israël, SANA a chaque fois publié des communiqués de ce genre, stipulant parfois que des appareils hébreux avaient été abattus, et ces "informations" se sont toujours révélées mensongères. A la Ména, nous ne pensons pas qu’en l’état actuel de son avancement, l’Armée du régime ait la capacité d’intercepter des avions ou des missiles israéliens."

que les systèmes de défense syro-iraniens deviennent fous.

8Article précédentEgypte: "cinq terroristes" tués par la police (Intérieur)
8Article suivantYémen: au moins 234 morts, 400 blessés dans les récents combats à Sanaa