Pas de résultats.

close

"Le conflit à Gaza n'est qu'un exercice de ce qui arrivera si Israël viole Al-Aqsa" (chef du Hamas)

i24NEWS

clock 2 min

Yahya Sinwar, chef du Hamas lors d'un rassemblement à Gaza le 24 mai 2021
MAHMUD HAMS / AFPYahya Sinwar, chef du Hamas lors d'un rassemblement à Gaza le 24 mai 2021

"10.000 kamikazes en Israël sont prêts à répondre à toute violation israélienne à Jérusalem"

Le dirigeant du Hamas à Gaza, Yahya Sinwar, a déclaré aux journalistes palestiniens que les combats entre le Hamas et Israël pourraient reprendre si la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem "faisait encore l'objet de "violations".

"L'occupation doit savoir - Al-Aqsa a des hommes qui la défendront", a assuré Sinwar.

Les troubles et les raids de la police israélienne sur l'enceinte du Mont du Temple, au début du mois de mai, ont précédé les barrages de roquettes du Hamas sur les villes israéliennes.

"Ce qui s'est passé n'est qu'un exercice pour savoir ce qui arrivera si Israël viole la mosquée Al-Aqsa", a averti Sinwar.

Il a également fait l'éloge des émeutes arabes israéliennes dans lesquelles des Israéliens juifs et leurs biens ont été attaqués ces dernières semaines. Selon lui, "10 000 kamikazes en Israël"  sont prêts à répondre à toute "violation" israélienne à Jérusalem.

Il a affirmé que les Arabes israéliens "ont prouvé que la soi-disant "israélification" - (la tentative de les transformer en citoyens israéliens plutôt qu'en Palestiniens) - et la "coexistence" sont tombées une fois pour toutes" .

Yahya Sinwar dit également se féliciter de toute tentative d’Israël de l’assassiner.

"Le plus grand cadeau qu'Israël puisse me faire est de m'assassiner. Je préfère mourir martyr d'un F-16 que mourir du coronavirus ou d'une autre maladie", a-t-il lancé.

Video poster