Pas de résultats.

close

L'opposition iranienne du CNRI affirme que la victoire de Raïssi illustre la faiblesse du régime

AFP

clock 2 min

Iran's new President-elect Ebrahim Raisi waves at the conclusion of his news conference in Tehran, Iran, on June 21, 2021.
AP Photo/Vahid SalemiIran's new President-elect Ebrahim Raisi waves at the conclusion of his news conference in Tehran, Iran, on June 21, 2021.

"Nous sommes à un moment décisif, quand tout est possible"

L'élection d'Ebrahim Raïssi à la présidence iranienne montre en réalité la faiblesse du régime, a affirmé samedi la cheffe du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), Mariam Radjavi, au cours d'une vaste réunion de ce mouvement.

Le peuple iranien clame que "le régime des mollahs est dans l’impasse" et menacé d'un 'renversement', le peuple et la résistance marchent vers la victoire et l’Iran sera libre", a assuré Mme Radjavi pendant cette rencontre à la fois virtuelle et présentielle dans la base du mouvement d'opposition en exil en Albanie.

L'évènement réunissait des milliers de militants du CNRI, l'aile politique du MEK, les Moudjahidines du peuple, considéré comme un mouvement terroriste par les autorités iraniennes mais aussi des parlementaires américains, britanniques, français, etc.

Video poster

"Nous sommes à un moment décisif, quand tout est possible", a-t-elle affirmé du camp d'Ashraf 3 en Albanie, faisant allusion à la situation sanitaire de l'Iran en proie au coronavirus et à la crise économique qui frappe ce pays.

La victoire électorale de M. Raïssi issu du camp conservateur et marquée par une faible participation montre que le régime "resserre les rangs pour préserver son pouvoir", selon elle.

"Mais ils (les dirigeants iraniens, ndlr) ont creusé leur propre tombe. Ils sont comme un scorpion cerné de flammes qui se pique", a-t-elle poursuivi, comparant cette élection à l'instauration en 1978 de la loi martiale par le dernier Chah d'Iran, Mohammad Reza Pahlavi, "qui a eu un résultat contraire à ses attentes" puisqu'il a plus tard été renversé par la révolution islamique.