Pas de résultats.

Tentatives d'assassinat à Chypre: des Israéliens ciblés par des attentats terroristes iraniens

i24NEWS

2 min
Vue générale de la capitale chypriote Nicosie, le 23 décembre 2016
Hasan MROUE / AFPVue générale de la capitale chypriote Nicosie, le 23 décembre 2016

"Contrairement à certains rapports publiés hier soir, il s'agit bien d'actes terroristes menés par l'Iran"

Le terrorisme iranien est responsable de la tentative d’assassinat signalée la semaine dernière contre le milliardaire israélien Teddy Sagi à Chypre, a affirmé lundi le bureau du Premier ministre Naftali Bennett, précisant que l'homme d'affaires n'était pas spécifiquement la cible visée.

"Contrairement à certains rapports publiés hier soir sur l'incident à Chypre, je voudrais préciser, au nom des responsables de la sécurité, qu'il s'agit bien d'un acte terroriste orchestré par l'Iran contre des hommes d'affaires israéliens vivant à Chypre", a souligné le porte-parole de M. Bennett, Matan Sidi dans un communiqué.

"Ce n'était pas un incident criminel, et l'homme d'affaires Teddy Sagi n'était pas la cible [spécifique] de l'attaque", a-t-il ajouté.

Dimanche, Channel 12 a rapporté qu'un milliardaire israélien a échappé in extremis à un complot d'assassinat à Chypre il y a plusieurs jours, après avoir été averti de la tentative.

Teddy Sagi, un homme d'affaires israélo-chypriote jouissant d'une grande notoriété est le fondateur de la société de logiciels de jeu Playtech et propriétaire du Camden Market à Londres.

Video poster

Selon la chaîne, Teddy Sagi, 49 ans, a été la cible d'un complot d'assassinat en raison de dettes qu'il doit à des partenaires commerciaux russes. 

Un tueur à gages d'origine azerbaïdjanaise, mais détenteur d'un passeport russe selon WallaNews, attendait le milliardaire sur l'île.

Mais l'Israélien a fui le pays à la dernière minute, après avoir été averti par les autorités, a précisé Channel 12, tandis que le suspect aurait été arrêté à Chypre quelques jours plus tard au moment de franchir le poste de contrôle d'Áyios Dométios à Nicosie en provenance de Turquie.