Pas de résultats.

Ramallah dénonce l'objection israélienne à la réouverture du consulat américain à Jérusalem

i24NEWS

2 min
Le Consulat des États-Unis dans le centre de Jérusalem, Israël, le 4 mars 2019
Noam Revkin Fenton/Flash90Le Consulat des États-Unis dans le centre de Jérusalem, Israël, le 4 mars 2019

"Israël, en tant que puissance occupante, n'a pas le droit d'opposer son veto à la décision américaine"

L’Autorité palestinienne a dénoncé dimanche l'objection israélienne à la réouverture du consulat américain à Jérusalem, une décision qui rétablirait la principale mission diplomatique de Washington pour les Palestiniens résidant dans la capitale.

Le président américain Joe Biden s'est engagé à rouvrir le consulat, mais le sujet demeure un point de friction entre Israël et les États-Unis.

Ce bureau chargé des affaires palestiniennes a été fermé en 2019 par l'ancien chef d'Etat Donald Trump malgré la réprobation internationale et son personnel a été intégré à l'ambassade américaine – qui avait été déplacée de Tel Aviv à Jérusalem un an plus tôt.

Video poster

Le Premier ministre Naftali Bennett et le chef de la diplomatie Yair Lapid ont répété samedi soir lors d'une conférence de presse conjointe qu'"il n'y avait pas de place à Jérusalem pour une nouvelle mission diplomatique américaine".

Selon un communiqué du ministère palestinien des Affaires étrangères, la réouverture du consulat fait partie des engagements de la communauté internationale à mettre fin "au contrôle d'Israël sur la Cisjordanie et Jérusalem-Est".

"Jérusalem-Est est une partie inséparable du territoire palestinien occupé et la capitale de l'État de Palestine", a-t-il été souligné dans le communiqué.

"Israël, en tant que puissance occupante, n'a pas le droit d'opposer son veto à la décision de l'administration américaine", a-t-il été ajouté.