Quantcast i24NEWS - Iran: au moins trois morts lors de manifestations contre le régime

Iran: au moins trois morts lors de manifestations contre le régime

Des Iraniens manifestent en soutien au régime, brandissant notamment des portraits de l'ayatollah Ali Khamenei, le 18 février 2011 à Téhéran
ATTA KENARE (AFP/Archives)
Plusieurs dizaines d'opposants iraniens ont manifesté samedi à Paris et Berlin

Au moins trois manifestants ont été tués samedi à Doroud, une ville de la province du Lorestan dans l'ouest de l'Iran, lors de rassemblements contre le régime de Téhéran, ont rapporté les médias locaux. 

Au troisième jour d'un mouvement de protestation contre les difficultés économiques et le régime, la police a dispersé samedi avec des gaz lacrymogènes des jeunes manifestant contre le pouvoir à Téhéran après la mise en garde du gouvernement contre les "rassemblements illégaux".

Des vidéos diffusées sur la messagerie cryptée Telegram montrent des milliers de manifestants criant notamment "mort au dictateur", présentant ces protestations comme ayant eu lieu notamment dans les villes de Khorramabad, Zanjan ou Ahvaz, dans l'ouest du pays.

Ces images étaient cependant invérifiables dans l'immédiat et les médias locaux ont gardé le silence sur de nouveaux rassemblements samedi en province.

Face aux maux économiques du pays, isolé et soumis pendant des années à des sanctions internationales pour ses activités nucléaires sensibles, des protestations sociales ont eu lieu jeudi et vendredi dans plusieurs villes de province dont celle de Machhad, la deuxième d'Iran.

Capture Twitter

Le nombre des manifestants était limité à quelques centaines mais c'est la première fois qu'autant de villes sont touchées par un tel mouvement depuis 2009, lorsqu'un mouvement de contestation contre la réélection de l'ex-président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad avait été violemment réprimé.

Des dizaines de personnes ont été arrêtées depuis jeudi, mais la plupart ont été libérées selon la télévision. La police est intervenue dans certaines villes, notamment avec des canons à eau.  

Par ailleurs, plusieurs dizaines d'opposants iraniens ont manifesté samedi à Paris et Berlin, en solidarité.

Dans la capitale française, une quarantaine de membres de la diaspora iranienne, installés non loin de l'ambassade d'Iran, réclamaient notamment "la fin des ingérences" en Syrie et au Liban.

"Une des revendications qui revient dans toutes les villes c’est précisément +Abandonnez la Syrie, abandonnez les ingérences au Liban ou à Gaza, il faudrait s’occuper de nous+", a déclaré Afchine Alavi, membre du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), basé à Paris.

Pour lui, les récentes manifestations touchent "une base beaucoup plus large de la société iranienne (...) des gens de la classe moyenne mais aussi énormément de gens qui sont l’armée des chômeurs, l’armée des affamés qui ont souffert économiquement des suites de la corruption".

Le CNRI est une coalition politique de groupes d'opposants iraniens, dont les plus connus sont les Moudjahidine du peuple, une organisation considérée comme "terroriste" par l'Union européenne jusqu'en 2008 et par les Etats-Unis jusqu'en 2012.

A Berlin, une centaine d’opposants au régime de Téhéran se sont rassemblés devant l’ambassade d’Iran pour demander la libération immédiate des manifestants arrêtés dans le pays, selon la police. Une cinquantaine s’était déjà rassemblée au même endroit vendredi. 

(avec agences)

Commentaires

(6)

Résistance iranien on est avec vous

Vu le risque pris ils doivent avoir de bonnes raisons pour manifester quand même. Les autorités doivent oublier leurs volontés hégémoniques et l'uranium qui va avec et se concentrer sur les problèmes internes...

Résistance oui mais soyez courageux faites le chez vous

c'est le "printemps arabe" perse. les mollah élimineront toute la population pour conserver le pouvoir.

Ce régime terroriste , assassins et une tumeur. Il doit tomber !

On se rend compte à quel point une partie du peuple iranien ne ressemble pas à ses dirigeants (à cause des images). Ils sont très courageux et bien que loin et ignorant(e)s nous sommes de tout coeur avec eux. Espérons qu' il y ait peu de morts et d emprisonnement. Espérons que cette fois, le vent de liberté soit plus fort que la répression. Ils ne s interessent pas à ce qui se passe à l étranger et veulent une république iranienne. C est "émouvant" en quelque sorte.

8Article précédentSyrie: les forces du régime avancent face aux jihadistes d'Idleb
8Article suivantL'armée israélienne frappe une nouvelle cible en riposte aux tirs de roquettes