Reconstruction de la bande de Gaza: l'Egypte appelle les donateurs internationaux à se montrer généreux

i24NEWS

2 min
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi donne un discours à l'ouverture du sommet entre l'Union européenne et la Ligue arabe à Charm el-Cheikh (Egypte), le 24 février 2019
MOHAMED EL-SHAHED (AFP)Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi donne un discours à l'ouverture du sommet entre l'Union européenne et la Ligue arabe à Charm el-Cheikh (Egypte), le 24 février 2019

"La reconstruction de la bande de Gaza nécessite bien plus que 500 millions de dollars"

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a appelé les donateurs internationaux à se montrer généreux dans leur contribution à la reconstruction dans la bande de Gaza, lors d'un panel de la conférence du Forum mondial de la jeunesse (WYF) qui s’est tenu mercredi à Charm el-Cheikh.  

"La reconstruction de la bande de Gaza nécessite bien plus que 500 millions de dollars", a indiqué le chef d’Etat, faisant référence à la somme promise par l’Egypte pour la réhabilitation du territoire palestinien au lendemain de l’opération Gardien du mur lancée par Tsahal contre le Hamas. 

"Nous aurions voulu donner plus", a regretté Abdel Fattah al- Sissi. 

 "J'espère que le processus de reconstruction prendra fin le plus tôt possible pour le bien de nos frères de la bande de Gaza", a ajouté le président égyptien, disant souhaiter que les habitants de celle-ci soient eux-mêmes impliqués dans les efforts de reconstruction, et non des travailleurs étrangers. 

Abdel Fattah al-Sissi a par ailleurs appelé les pays donateurs à fournir également une aide financière à l'Office de secours et de travail des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), afin qu'il puisse remplir ses obligations envers la bande de Gaza.

"Notre rôle dans l'effort de reconstruction continuera et nous exhortons les donateurs à ne jamais abandonner l'UNRWA", a déclaré le président égyptien.

Le mois dernier, le Comité national égyptien pour la reconstruction de la bande de Gaza a lancé la deuxième phase de reconstruction des bâtiments détruits dans le territoire côtier, qui comprend la mise en œuvre de six projets dans des zones résidentielles et l'établissement de deux ponts. 

Cet article a reçu 15 commentaires