Yémen: la Brigade des géants prête à "repousser les Houthis" sur le front

AFP

2 min
Des Yéménites inspectent un cratère à la suite d'une frappe aérienne signalée par la coalition dirigée par l'Arabie saoudite
MOHAMMED HUWAIS / AFPDes Yéménites inspectent un cratère à la suite d'une frappe aérienne signalée par la coalition dirigée par l'Arabie saoudite

"C'est au tour du gouvernement (yéménite) de libérer les zones de la province de Marib"

La Brigade des géants, composée de milices progouvernementales yéménites soutenues par les Emirats arabes unis, va maintenir ses forces dans des secteurs clés du front au Yémen contre les rebelles Houthis, a indiqué samedi un responsable, après avoir annoncé la veille leur redéploiement.

Celles-ci "n'ont pas quitté le front mais ont pris des positions défensives pour repousser toute attaque militaire des Houthis", a déclaré un responsable de la Brigade des géants sous couvert d'anonymat.

Video poster

La Brigade, formée de militaires de l'ancienne armée yéménite et de volontaires, avait indiqué vendredi se retirer de la province clé de Chabwa (centre) après l'avoir reprise le 10 janvier aux insurgés.

Cette zone est située au sud de la ville stratégique de Marib, dernier fief du pouvoir dans le nord, dont les rebelles tentent de s'emparer depuis des mois.

La Brigade a "rempli sa mission en libérant le district de Chabwa, en le sécurisant et en repoussant les Houthis hors du district de Harib, au sud de Marib", selon la même source.

"C'est au tour du gouvernement (yéménite), qui a des centaines de milliers de soldats, de libérer les zones de la province de Marib encore aux mains des Houthis", a déclaré ce responsable.

La coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite et à laquelle participent les Emirats arabes unis intervient depuis 2015 au Yémen en soutien au gouvernement contre les Houthis proches de l'Iran.

Le 17 janvier, les Houthis ont mené leur première attaque meurtrière sur le sol émirati, tuant trois personnes avec des drones et des missiles contre des installations à Abou Dhabi. Ils ont également tiré des missiles contre l'Arabie saoudite.

Cet article a reçu 3 commentaires