Iran/Anniversaire de la révolution: le président Raïssi déclare que son pays "n'a jamais eu d'espoir" dans les pourparlers sur le nucléaire

i24NEWS

2 min
Le président iranien Ebrahim Raisi
HO / Iranian Presidency / AFPLe président iranien Ebrahim Raisi

Les foules ont agité des pancartes indiquant "Mort à l'Amérique" et "Mort à Israël"

Le président iranien Ebrahim Raïssi a déclaré vendredi que son pays "n'avait jamais eu d'espoir" dans les pourparlers sur le nucléaire avec les puissances mondiales pour rétablir l'accord de 2015.

"Nous plaçons nos espoirs dans l'est, l'ouest, le nord et le sud de notre pays mais nous n'avons jamais eu d'espoir à Vienne et à New York", a déclaré E. Raïssi dans un discours télévisé alors que l'Iran marque aujourd'hui le 43e anniversaire de la révolution islamique de 1979.

A Téhéran, les cortèges de milliers de véhicules sont partis de plusieurs points, convergeant vers la célèbre place Azadi.

Des foules ont agité des drapeaux iraniens et des pancartes indiquant "Mort à l'Amérique" et "Mort à Israël".

L'anniversaire intervient alors que les négociations pour relancer l'accord nucléaire avec les puissances mondiales se poursuivent à Vienne. L'ancien président américain Donald Trump a retiré les États-Unis de l'accord en 2018 et a réimposé les sanctions. En réponse, l'Iran a progressivement renié ses engagements.

L'attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré mercredi qu'un accord était "en vue", mais a averti que "s'il n'est pas conclu dans les semaines à venir, les avancées nucléaires de l'Iran rendront impossible" le retour des États-Unis dans l'accord.

Cet article a reçu 5 commentaires