Jordanie: un site rituel vieux de 9.000 ans découvert dans le désert

i24NEWS

2 min
The Red Sea Jordanian resort city of Aqaba at sunset on September 24, 2018.
THOMAS COEX / AFPThe Red Sea Jordanian resort city of Aqaba at sunset on September 24, 2018.

Il s'agit d'une "découverte spectaculaire et sans précédent"

Des archéologues ont découvert dans le désert jordanien un site rituel vieux de 9.000 ans près de ce que l'on pense être la plus ancienne grande structure construite par l'homme connue dans le monde.

Le site datant de l'âge de pierre, fouillé l'année dernière, a été utilisé par les chasseurs de gazelles et présente des figures de pierre sculptées, un autel et un modèle miniature d'un piège de chasse à grande échelle.

Les pièges à gibier géants représentés- appelés "cerfs-volants du désert" - étaient constitués de longs murs qui convergent pour encercler les gazelles dans des enclos ou des trous pour l'abattage.

Des structures similaires de deux ou plusieurs murs de pierre, certains de plusieurs kilomètres de long, ont été découvertes dans les déserts d'Arabie saoudite, de Syrie, de Turquie et du Kazakhstan.

Le site de l'ère néolithique a été découvert à l'intérieur d'un camping plus grand en octobre dernier par une équipe conjointe franco-jordanienne, réunie au sein du Projet archéologique du Sud-est de Badia (SEBAP).

Les cerfs-volants du désert à proximité de Jibal al-Khashabiyeh sont "les premières structures construites par l'homme à grande échelle connues à ce jour", selon un communiqué du projet SEBAP.

Il s'agit d'une "découverte spectaculaire et sans précédent".

Les cerfs-volants du désert évoquent "des stratégies de chasse de masse extrêmement sophistiquées, inattendues dans un délai aussi précoce", indique le communiqué.

Le symbolisme sacré était très probablement destiné "à invoquer les forces supranaturelles pour des chasses réussies et une abondance de proies à capturer".

Cet article a reçu 2 commentaires