Cisjordanie: raid des forces israéliennes près de Jénine au domicile du terroriste de Bnei Brak

i24NEWS

3 min
Raid des forces de sécurité israéliennes dans le village palestinien de Ya’bad près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, le 10 avril 2022
IDF SpokespersonRaid des forces de sécurité israéliennes dans le village palestinien de Ya’bad près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, le 10 avril 2022

Un Palestinien a été blessé selon des sources palestiniennes, au moins 21 suspects ont été arrêtés

Les forces de sécurité israéliennes ont mené un raid tôt dimanche matin dans le village palestinien de Ya’bad près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, où se trouve le domicile du terroriste responsable de la fusillade à Bnei Brak le 29 mars, qui a causé  la mort de cinq personnes.

Des échanges de tirs ont éclaté entre Tsahal et les résidents, un Palestinien a été blessé par balle, selon des sources palestiniennes, au moins 21 suspects ont été arrêtés.

Dans le même temps, des Palestiniens du camp de réfugiés Balata aux abords de Naplouse se sont rendus au Tombeau de Joseph et ont commis des actes de vandalisme.

Entrés par effraction dans l'enceinte du site religieux, une centaine de Palestiniens ont brisé des parties de la voûte funéraire, des traces d'incendies ont également été constatées.

Video poster

Samedi, des Palestiniens armés ont franchi la barrière de sécurité par le même passage de la clôture éventrée emprunté jeudi par le terroriste de Tel Aviv et pénétré en Israël sur plusieurs centaines de mètres, selon Matthias Inbar.

Ils ont abandonné un sac contenant des armes et des munitions avant de s'échapper, saisi plus tard par l'armée israélienne.

L'armée israélienne est par ailleurs entrée samedi dans le camp de réfugiés de Jénine pour arrêter les proches du terroriste palestinien auteur de l'attentat à Tel-Aviv jeudi soir, qui a fait trois morts et plusieurs blessés.

Prises dans une embuscade, les forces de sécurité ont riposté à des tirs palestiniens, un membre du Jihad islamique a été tué et 13 autres ont été blessés.

Suite à ces violences, les autorités israéliennes ont décidé d'imposer de nouvelles restrictions à la ville de Jénine, d'où sont issus plusieurs terroristes.

L'entrée des Arabes israéliens dans la ville sera interdite avec la fermeture des points de contrôle de Jalameh et de Rihan, a ainsi indiqué le Coordinateur militaire dans les Territoires palestiniens (COGAT).

"Nous ferons tout ce qu'il faut, tout ce qui est nécessaire et ce, aussi longtemps et partout où cela sera nécessaire pour rétablir la sécurité", a déclaré le chef de l'armée israélienne Aviv Kochavi à des soldats en Cisjordanie, selon une vidéo diffusée par l'armée.

Cet article a reçu 9 commentaires