"Contrairement aux fausses informations, Israël maintient le statu quo et la liberté de culte" (Herzog à Erdogan)

i24NEWS

3 min
Turkey's President Recep Tayyip Erdoğan, (R), greets Israeli President Isaac Herzog at the Presidential Complex in Ankara, March 9, 2022.
Haim Zach/GPOTurkey's President Recep Tayyip Erdoğan, (R), greets Israeli President Isaac Herzog at the Presidential Complex in Ankara, March 9, 2022.

"Nous ne devons pas écouter les voix de l'incitation et de la propagande mensongère"

Le président israélien Isaac Herzog et son homologue turc Recep Tayyip Erdoğan se sont entretenus mardi au téléphone dans le contexte des tensions sécuritaires à Jérusalem.

Le président Erdoğan a commencé la conversation en souhaitant au président Herzog, aux citoyens israéliens et à l'ensemble du peuple juif une bonne fête de Pâque.

M. Herzog a réaffirmé que, contrairement aux fausses informations, l'État d'Israël veille à maintenir le statu quo et la liberté de culte, en particulier pendant cette période, afin que les membres de toutes les religions - juifs, musulmans et chrétiens - puissent célébrer leurs fêtes en toute sécurité, comme le président l'a expliqué lors de leur rencontre en Turquie et pendant sa visite en Jordanie le mois dernier.

Le président Herzog a également fait part au président Erdoğan des efforts intenses déployés par la police israélienne et les autres forces de sécurité, qui facilitent les prières chaque jour sur le mont du Temple, malgré les provocations et les incitations de la part de divers acteurs.

Video poster

"Nous ne devons pas écouter les voix de l'incitation et de la propagande mensongère, le public regarde les dirigeants de la région et attend de nous tous que nous agissions de manière responsable et que nous œuvrions pour le calme en ces jours saints pour toutes les religions de la région", a-t-il ajouté.

"Nous devons condamner la violence sous toutes ses formes et en particulier l'incident au cours duquel des Juifs ont été attaqués alors qu'ils se rendaient aux offices de prières de Pessah au Mur occidental", a-t-il souligné.

De son côté, le président turc a exprimé son "inquiétude" et sa "douleur" face aux événements de ces derniers jours. 

Selon lui, le statu quo sur les lieux saints est "très important pour le monde musulman" et qu'il était heureux d'entendre les déclarations fermes des dirigeants israéliens sur son maintien. 

Erdoğan a ajouté qu'il était "préoccupé par les événements et par les dommages causés aux innocents", et a demandé "à ce qu'ils puissent continuer à travailler ensemble pour maintenir la paix et le calme dans la région, dans l'esprit de la récente visite du président Herzog en Turquie".

Les deux présidents ont convenu de maintenir un contact permanent, y compris dans les moments de désaccord, afin de calmer la situation et de renforcer les relations entre Israël et la Turquie.

Le président Herzog a conclu l'appel téléphonique en souhaitant au président turc un Ramadan Kareem.

Cet article a reçu 8 commentaires